Jacques IBERT [2010.5.]=Catalogue.pdf

March 26, 2018 | Author: Notenexperte | Category: Saxophone, Clarinet, Symphony, Oboe, Musical Instruments


Comments



Description

Jacques IBERTAlphonse Leduc - Editions Musicales - Paris Jacques IBERT Biographie Biography Biographie BIOGRAFÍA REPÈRES CHRONOLOGIQUES 1890 1894 1900 1902 1908-1909 1910-1914 1914-1918 1919 1920 1921 1922 15 août. Naissance de Jacques Ibert, 4 Cité d'Hauteville, Paris 10e, à midi, fils unique d'Antoine Ibert, commissionnaire en marchandises, et de Marguerite Lartigue, petite cousine de Manuel de Falla. Avant d'apprendre l'alphabet, connaît déjà ses notes. Commence l'étude du violon puis celle du piano, guidé par sa mère excellente musicienne et pianiste amateur. Vacances en Normandie chez son oncle Adolphe Albert, peintre de talent, chez qui il rencontre de grands artistes comme Claude Monet, Pissarro, Signac, ToulouseLautrec. En cachette de ses parents lit le Traité d'Harmonie de Reber et Dubois et se met à composer des valses et des mélodies. Après avoir passé son baccalauréat (études secondaires au lycée Rollin), travaille à la fois comme manutentionnaire et comme représentant de commerce chez son père dont les affaires périclitent. En même temps, à l'insu de sa famille, il s'inscrit, pour un franc par mois, dans un petit cours de solfège et d'harmonie. Passionné de théâtre, il suit aussi le cours d'art dramatique de Paul Mounet. Encouragé par celui-ci, il envisage de devenir comédien, mais cette vocation suscitant l'hostilité de ses parents, il décide alors de se consacrer entièrement à la musique. Sur les conseils de Manuel de Falla et de Georges Spork, il se présente au Conservatoire où il est admis comme auditeur, puis entre successivement dans la classe d'harmonie d'Émile Pessard (1911), dans celle de fugue et de contrepoint d'André Gédalge (1912) où il se lie d'amitié avec ses condisciples Arthur Honegger et Darius Milhaud, enfin dans la classe de composition et d'orchestration de Paul Vidal (1913). Pour gagner sa vie, il donne des leçons, improvise au piano pendant la projection des films dans des cinémas de Montmartre, écrit des chansons populaires et des musiques de danse (valses, bostons) dont certaines sont publiées sous le nom de William Berty. Première guerre mondiale. Réformé, Jacques Ibert s'engage d'abord comme brancardier-infirmier et rejoint le front en novembre 1914. Au printemps 1916, il contracte une paratyphoïde et est de nouveau réformé. Il se rengage alors dans la Marine et, promu officier, de 1917 jusqu'à la fin des hostilités il servira à Dunkerque sous les ordres du vice-amiral Ronarc'h qui le décorera de la Croix de Guerre. Octobre. Encore sous l'uniforme, se présente au Concours de Rome (« une blague qu'on ne fait pas deux fois », dira-t-il) et avec sa cantate Le Poète et la Fée remporte d'emblée le Premier Grand Prix qui, pour un séjour de trois ans à Rome, lui ouvre les portes de la Villa Médicis, siège de l'Académie de France dont il deviendra, après Berlioz, Bizet et Debussy, l'un des pensionnaires musiciens les plus marquants. Épouse Rosette Veber, sculpteur et fille du peintre Jean Veber. Voyage en Espagne et aux Îles Baléares. En février, accompagné de sa femme, Jacques Ibert arrive à Rome. Au cours de l'année termine sa première œuvre pour grand orchestre, La Ballade de la Geôle de Reading. Mars-avril : séjour à Capri avec son beau-frère Nino (futur librettiste d'Angélique) ; travaille à son premier opéra Persée et Andromède d'après les Moralités Légendaires de Jules Laforgue. 3 septembre : naissance de sa fille Jacqueline, dite Ramijou. Voyage en Sicile et en Tunisie. Victime d'une grave insolation lors d'une excursion dans le désert, est contraint d'écourter son périple méditerranéen. Achève deux œuvres qui le rendront célèbre : les Histoires pour piano et Escales pour orchestre. 2 1923-1925 1926 1927 1928 1929 1930 1931 1932 1933-1936 1937 1939-1940 1940-1944 Retour à Paris. Pendant plusieurs années, Jacques Ibert ne quittera pas la France, partageant son temps entre son appartement parisien et des résidences de vacances en Bretagne et à Houlgate sur la côte normande. Parallèlement à ses activités de compositeur - il écrit notamment un Concerto pour violoncelle et une suite pour piano, Les Rencontres, qui sera orchestrée par la suite et montée sous forme de ballet à l'Opéra - il devient professeur à l'École Universelle donnant un cours d'instrumentation et orchestration (1924-1925). Achète une chaumière du XVIe siècle, en pleine campagne normande, à Longuemare, près des Andelys où, désormais, il passera chaque année de longs mois à travailler à l'écart du tumulte de la ville. C'est dans cette maison qu'il composera quelques-unes de ses œuvres majeures, le Divertissement, Le Roi d'Yvetot, Le Chevalier Errant... 28 janvier : création de son opéra-bouffe Angélique au théâtre Bériza à Paris, qui remporte aussitôt un succès triomphal et fera rapidement le tour du monde. 10 janvier : naissance de son fils Jean-Claude. Septembre : voyage à Amsterdam où le Stadsschouwburg crée Le Chapeau de Paille d'Italie, pièce de E. Labiche pour laquelle Jacques Ibert a écrit une musique de scène originale dont il tirera une suite pour orchestre, le fameux Divertissement. Et à Berlin pour la première en Allemagne d'Angélique montée par le Staatsoper. 6 janvier : création à Paris, à l'Opéra-Comique, du Roi d'Yvetot. Écrit sa Symphonie Marine qui, selon son désir, ne sera jouée au concert qu'après sa mort, comme si, à travers cette œuvre, il avait voulu choisir la mer pour dernière demeure. Écrit et enregistre au Mont-Boron, près de Nice, la musique du film de Pabst, Don Quichotte, avec Chaliapine pour principal interprète. La production du compositeur s'enrichit du Concerto pour flûte, du Concertino da Camera pour saxophone et de deux grands ballets avec chœurs Diane de Poitiers et Le Chevalier Errant commandés par Ida Rubinstein. Nombreux voyages en Europe où Jacques Ibert dirige des concerts de ses œuvres et assiste à la création de ses ouvrages lyriques à l'étranger, comme Le Roi d'Yvetot à Düsseldorf. Écrit avec son ami Arthur Honegger un opéra L'Aiglon. Nommé Directeur de l'Académie de France à Rome (Villa Médicis), premier musicien à occuper ce poste depuis la fondation de l'Académie en 1666. Rejoint Rome avec sa famille, en mars, après avoir assisté à la première de L'Aiglon à Monte-Carlo. Deuxième collaboration avec Arthur Honegger pour une opérette Les Petites Cardinal qui sera montée à Paris l'année suivante. Achève le Capriccio pour orchestre de chambre et commence le premier mouvement de son Quatuor à cordes. Début de la Seconde Guerre mondiale. Officier de réserve de l'Armée de Mer, est mobilisé le 12 septembre 1939 auprès de l'Attaché Naval à l'Ambassade de France à Rome tout en continuant à exercer ses fonctions à la Villa Médicis. Fin avril 1940, termine l'Ouverture de Fête pour orchestre, commandée par le gouvernement français pour célébrer le 2600e anniversaire de la fondation de l'Empire japonais. Le 10 juin, Mussolini entraîne son pays dans la guerre : Jacques Ibert quitte Rome avec sa famille le lendemain par le train diplomatique pour arriver à Bordeaux le 17 juin. Démobilisé à Marseille en août 1940. Suspendu de ses fonctions, rayé des cadres de la Marine par le gouvernement de Vichy, Jacques Ibert voit en outre ses œuvres interdites. Quatre années de solitude morale et de vie semi-clandestine. Reprend la composition de son Quatuor à cordes dont le manuscrit a été perdu et l'achève au Cap d'Antibes en 1942. Séjour en Suisse (octobre 1942/juin 1943) où il tombe gravement malade (septicémie) puis en Haute-Savoie, à Saint-Gervais, jusqu'à ce que le Gouvernement Provisoire du Général de Gaulle l'appelle à Paris en août 1944. Écrit un Trio (harpe, violon et violoncelle) pour sa fille harpiste. 3 1945-1947 1948 1949 1950 1952 1953 1955-1956 1957 1960 1962 Ayant repris ses fonctions de Directeur de l'Académie de France à Rome, Jacques Ibert retrouve la Villa Médicis. Compose plusieurs œuvres pour la Radio et le Théâtre, dont Les Amours de Jupiter, ballet créé à Paris par Roland Petit (mars 1946). Écrit la musique de Macbeth, film d'Orson Welles. Voyage en Amérique du Sud : à Buenos Aires dirige plusieurs de ses œuvres au concert et la 1000e représentation d'Angélique dans le monde. Termine sa Symphonie concertante pour hautbois et orchestre à cordes et commence The Triumph of Chastity ou La Licorne, ballet commandé par la danseuse américaine Ruth Page. Passera désormais les mois d'été à Versailles. Avril : création à l'Opéra de Paris du Chevalier Errant dansé par Serge Lifar. Juillet/août : voyage aux U.S.A., invité par Serge Koussewitzky au Berkshire Music Center, à Tanglewood, pour faire un cours de composition et assister à la première américaine du Roi d'Yvetot. Compose à Londres la musique de Circus, l'un des ballets filmés de Gene Kelly projetés sous le titre général Invitation to the Dance. Écrit pour l'orchestre de Louisville (Kentucky) le Louisville-Concert. Voyage et concerts en Égypte. Accepte pour une durée d'un an les fonctions d'Administrateur de l'Opéra et de l'Opéra-Comique qui viennent s'ajouter à ses déjà trop nombreuses obligations. Des troubles cardio-vasculaires l'obligeront à réduire ses activités. Ecrit une Bacchanale pour la BBC et un Hommage à Mozart commandé par la Radio française. Élu à l'Institut de France. Voyage en Angleterre : assiste à la première audition publique de la Bacchanale à Londres. Achève une œuvre pour orchestre Tropismes pour des Amours Imaginaires qui ne sera publiée et enregistrée sur disque qu'en 1975. Quitte Rome pour rentrer définitivement à Paris. Le 5 février à 23 heures, terrassé par une syncope blanche, Jacques Ibert meurt à son domicile parisien, 30, avenue d'Eylau. Il laisse une Symphonie inachevée qui lui avait été commandée pour céléber le 75e anniversaire du Boston Symphony Orchestra. Le premier mouvement en sera publié sous le titre Bostoniana et exécuté sous la direction de Charles Munch d'abord à Boston, puis, le 6 octobre 1963, à Paris avec la Symphonie Marine dont il avait dit à son fils : « Ce sera mon dernier départ... » 4 based on Jules Laforgue' s Moralités légendaires. Cité d' Hauteville. Manuel de Falla and Georges Spork suggested he try for the Conservatoire and he was accepted as a listener. Not yet demobilized.Biography Biographie Biographie BIOGRAFÍA DATES OF REFERENCE 1890 1894 1900 1902 1908-1909 1910-1914 1914-1918 1919 1920 1921 1922 At noon on August 15th. subsequently the piano. the only son of Antoine Ibert. Began to study the violin. Toulouse-Lautrec. He then decided to devote himself entirely to music. Holidays in Normandy. He then joined the navy and. a talented artist. At the same time. he contracted paratyphoid. bostons). Passionately fond of the theatre. Caught severe sunstroke during an outing in the desert. He was later admitted by Émile Pessard (1911) for harmony. he entered a small harmony and solfeggio class for a fee of one franc a month. but the idea met with opposition from his parents. some of which were published under the name of William Berty. the seat of the French Academy of which he became. he worked on his first opera. under the guidance of his mother. Ibert arrived in Rome in February. Travelled to Sicily and Tunis. In the spring of 1916. he also attended Paul Mounet' s drama classes. Completed two works which were to make him famous: Histoires for piano and Escales (Ports of Call) for orchestra. promoted to the rank of officer. with a stay of three years in Rome. 5 . joining the front in November 1914. and was obliged to curtail his Mediterranean journey. After passing his baccalauréat (secondary studies at the Lycée Rollin). improvised at the piano in the cinemas of Montmartre and composed popular songs. Bizet and Debussy. he thought of becoming an actor. where he met such great men as Claude Monet. one of the most notable musician-inmates. sculptor and daughter of the artist Jean Veber. Paris 10e: Birth of Jacques Ibert. an excellent amateur pianist and musician. second cousin to Manuel de Falla. fever and was once more declared unfit. First World War. Signac. N°4. September 3rd: birth of his daughter Jacqueline. Without letting his parents know. finally. he gave lessons. after Berlioz. He knew his notes even before learning the alphabet. and began to compose waltzes and songs. Pissarro. he was to say) and with his cantata Le Poète et la Fée he immediately won the Premier Grand Prix which. called Ramijou. On his teacher' s advice. by André Gédalge (1912) for fugue and counterpoint. Together with his wife. Journey to Spain and the Balearic Isles. Persée et Andromède. opened the gates of the Villa Médicis to him. with his brother-in-law Nino (the future librettist of Angélique). Ibert enrolled first of all as a stretcher-bearer and medical orderly. Unfit for service. served in Dunkerque until the end under vice-admiral Ronarc' h who decorated him with the Military Cross. To earn a living. La Ballade de la Geôle de Reading. unknown to his family. read the Traité d'Harmonie by Reber and Dubois. dance music (waltzes. staying with his uncle Adolphe Albert. March-April: stay in Capri where. Married Rosette Veber. October. Paul Vidal (1913) accepted him for composition and orchestration. and Marguerite Lartigue. where he became friendly with his fellow-students Arthur Honegger and Darius Milhaud. worked jointly as a storekeeper and commercial traveller for his father whose business was in a bad state. he sat for the Concours de Rome (“a joke you don't make twice”. a mercantile agent. During this year he completed his first work for large orchestra. the manuscript of which had been lost. For several years. at the Staatsoper. Jacques Ibert remained in France. Completed his Capriccio for ten instruments and began the first movement of his String Quartet. serving with the Naval Attaché of the French Embassy in Rome but continuing his duties at the Villa Médicis. near Nice. 6 . Composed the opéra L'Aiglon in collaboration with Honegger. which he later orchestrated and staged as a ballet for the Paris Opera . with this work. after attending the first performance of L'Aiglon in Monte-Carlo. he was to spend many months each year.. according to his wishes. January 6th: first performance of Le Roi d'Yvetot at the Opéra-Comique in Paris. Ibert travelled a great deal in Europe. a play by Eugène Labiche for which Ibert wrote the original incidental music before it became an orchestral suite. the Concertino da camera for saxophone and two large-scale ballets with choruses. Bought a 16th century thatched cottage. Diane de Poitiers and Le Chevalier Errant. At the end of April 1940. near to Les Andelys where. for the first time in Germany: Angélique. Returned to Rome with his family in March. as if. commissioned by the French government to celebrate the 2600th anniversary of the foundation of the Japanese Empire. January 28th: first performance of his comic opera. dividing his time between his Paris flat and holiday homes in Brittany and Houlgate on the Norman coast. Outbreak of the Second World War.particularly the Cello Concerto and a suite for piano Les Rencontres. arriving in Bordeaux on June 17th. The Flute Concerto. commissioned by Ida Rubinstein. Returned to the composition of his String Quartet. he had chosen the sea as his last resting place. was not played in public until after his death. Officer in the naval reserve. staged in Paris the following year. Mussolini dragged his country into the war: Ibert left Rome the next day with his family on the diplomatie train. Les Petites Cardinal. the first musician to hold this office since its foundation in 1666. the film music for Pabst' s Don Quixotte. he completed his Ouverture de fête for orchestra. teaching instrumentation and orchestration (1924-1925). completing it at Cap d'Antibes in 1942. conducting concerts of his own music and attending first performances of operas such as Le Roi d'Yvetot in Düsseldorf. The Vichy authorities suspended him from duty and his name was struck off the naval register. at Longuemare deep in the heart of Normandy. violin and cello) for his harpist daughter. January 10th: birth of his son Jean-Claude. the famous Divertissement. Le Chevalier Errant. August 1940: demobilized in Marseille. henceforth. It was in this house that he composed some of his major works: Divertissement. September: journey to Amsterdam where the Stadsschouwburg gave the first performance of Un chapeau de paille d'Italie. with Chaliapine in the leading part. Second collaboration with Honegger for an operetta. Then in Berlin. Four years of solitude and semi-illegal life followed. Composed his Symphonie marine which. he was mobilized on the 12th September 1939.1923-1925 1926 1927 1928 1929 1930 1931 1932 1933-1936 1937 1939-1940 1940-1944 Returned to Paris. at the theatre Bériza in Paris. the work was a triumph and quickly travelled over the world. On June 10th. As well as composing . Le Roi d'Yvetot. working far from city noise. Appointed director of the French Academy in Rome (Villa Médicis). Composed a Trio (harp. Ibert' s works were also banned. Composed and recorded.. Stayed in Switzerland from October 1942 to June 1943 where he became seriously ill (septicaemia) before moving to Saint-Gervais (Haute-Savoie) until Général de Gaulle' s temporary government called him to Paris in August 1944. at Mont-Boron. Angélique. were added to his catalogue.he became professor at the École Universelle. . Composed the film score for Orson Welles' Macbeth.” 7 . April: Serge Lifar danced in the first performance of Le Chevalier Errant at the Paris Opera. in Tanglewood. Left Rome to settle once and for all in Paris.m. to take charge of the composition class. Concerts.S. The first movement was published under the title Bostoniana which Charles Munch conducted. first of all in Boston then. Elected to the “Institut de France”. Jacques Ibert died in his Paris flat. Composed a Bacchanale for the BBC and a Hommage à Mozart commissioned by the French Radio. July/August: journey to the U. Journey to South America. Journey to Egypt. Composed the LouisviIle-concert for the Louisville Orchestra of Kentucky. on February 5th. one of Gene Kelly's filmed ballets. in Paris together with the Symphonie marine about which he had said to his son: “This will be my final sailing. He left an unfinished symphony (N°2) which had been commissioned to celebrate the 75th anniversary of the Boston Symphony Orchestra.1945-1947 1948 1949 1950 1952 1953 1955-1956 1957 1960 1962 Having again taken up his appointment as director of the French Academy in Rome.. avenue d'Eylau. Journey to England where he attended the first public performance in London of Bacchanale. a ballet commissioned by the American dancer Ruth Page.A. He was henceforth to spend the summer months in Versailles. Completed his Symphonie concertante for oboe and strings orchestra and began work on The Triumph of Chastity or La licorne. He composed several works for radio and theatre. among these the ballet Les Amours de Jupiter which Roland Petit created in Paris in March 1946. where Serge Koussewitsky invited him to the Berkshire Music Center. Jacques Ibert returned to the Villa Médicis. Cardio-vascular troubles caused him to abandon some of his activities. Attended the first American performance of Le Roi d'Yvetot. on the 6th October 1963. At 11 p. a work for orchestra which was not published and recorded until 1975. Finished Tropismes pour des amours imaginaires. the victim of a heart attack. Accepted the duties of Administrator of the Opéra and Opéra-Comique for one year. London: composed the music for Circus. in Buenos Aires he conducted several of his works as well as the 1000th performance in the world of Angélique. adding to his already numerous commitments. projected under the general title of Invitation to the Dance. N°30. er verbringt die Ferien in der Normandie bei seinem Onkel Adolphe Albert. sich ganz der Musik zu widmen. Gleichzeitig schreibt er sich. bevor er das Alphabet erlernt. wiederum freiwillig. Bildhauerin und Tochter des Malers Jean Veber. nach Berlioz. Da er ein großer Theaterliebhaber ist. der ihn mit dem Kriegskreuz auszeichnet. in Fuge und Kontrapunkt (André Gédalge 1912) zugelassen. Er beendet im Lauf dieses Jahres sein erstes Werk für großes Orchester. Signac und Toulouse-Lautrec. März/April: Aufenthalt auf Capri mit seinem Schwager Nino (später Librettist von Angélique). August. Handelsbeauftragter. ohne Wissen seiner Familie. später auch mit Klavierunterricht unter der Leitung seiner Mutter. und Marguerite Lartigue. den man nicht wiederholen kann“ sagt er selbst) und gewinnt mit der Kantate Le Poète et la Fée auf Anhieb den Rompreis. meldet sich Jacques Ibert freiwillig als Sanitäter und wird im November 1914 an die Front geschickt. Er heiratet Rosette Veber. Reise nach Spanien und zu den Balearen. auf Anraten von Manuel de Falla und Georges Spork nimmt er an den Aufnahmeprüfungen des Konservatoriums teil und wird zunächst als Zuhörer. Pissarro. nach Erlangung des Abiturs (Lycée Rollin) arbeitet er als Verwalter und Handelsvertreter bei seinem Vater. wird zum Offizier befordert und dient von 1917 bis zum Ende des Krieges in Dünkirchen unter dem Vizeadmiral Ronarc'h. ein. noch als Soldat. einem begabten Maler. für einen Franc pro Monat bei einem kleinen Harmonielehrekurs ein. Geburt von Jacques Ibert in 4. Er arbeitet an seiner ersten Oper Persée et Andromède nach den Moralités Légendaires von Jules Laforgue. Beginnt mit Geigen-. Cité d'Hauteville. Er stößt hiermit jedoch bei den Eltern auf heftige Widerstände und beschließt. wie Claude Monet. dann auch zu den Kursen in Harmonielehre (Emile Pessard 1911). Paris 10e um 12 Uhr als einziger Sohn von Antoine Ibert. kommt Jacques Ibert zusammen mit seiner Frau in Februar in Rom an. September Geburt seiner Tochter Jacqueline. Er meldet sich. Zunächst als untauglich gemustert. er kennt schon Noten. Um seinen Lebensunterhalt zu verdienen. gibt er Unterricht.Biographie Biography Biographie BIOGRAFÍA CHRONOLOGISCHE ANHALTSPUNKTE 1890 1894 1900 1902 1908-1909 1910-1914 1914-1918 1919 1920 1921 15. von denen einige unter dem Namen William Berty publiziert werden. 1913 tritt er schließlich in die Kompositions. bei dem er große Künstler trifft. nimmt er auch an den Schauspielkursen von Paul Mounet teil. La Ballade de la Geôle de Reading. zur Marine. dessen Geschäfte nicht gut gehen. genannt Ramijou. Erster Weltkrieg. wo er sich mit seinen Mitschülern Arthur Honegger und Darius Milhaud anfreundet. Bizet und Debussy als einer der bedeutendsten Musikpreisträger in die Villa Médicis. einer hervorragenden Musikliebhaberin und Pianistin. Damit zieht er. improvisiert während Filmvorführungen am Klavier in den Kinos von Montmartre und schreibt volkstümliche Chansons und Tänze (Walzer und Boston). einer Großcousine von Manuel de Falla. Am 3. 8 .und Orchestrierungsklasse von Paul Vidal ein. Im Frühjahr 1916 erkrankt er an Paratyphus und wird wieder untauglich geschrieben. Mit dessen Unterstützung will er zunächst Schauspieler werden. er liest heimlich das Traité d'Harmonie von Reber und Dubois und beginnt mit der Komposition von Walzern und Liedern. Sitz der Académie de France in Rom. am Kompositionswettbewerb „Prix de Rome“ teil („ein Witz. im Oktober nimmt er. Dorthin zieht er sich jedes Jahr für mehrere Monate zurück. Er beendet das Capriccio für Kammerorchester und beginnt den ersten Satz des Streichquartetts. In diesem Haus entstehen einige seiner wichtigsten Werke.B. Le Chevalier Errant. zu dem Ibert die Bühnenmusik geschrieben hatte. die er dann später zu einer Orchestersuite. Reise nach Berlin zur deutschen Erstaufführung von Angélique an der Staatsoper. wo das Stadsschouwburg Le Chapeau de Paille d'Italie uraufführt. Während mehrerer Jahre verläßt Ibert Frankreich nicht mehr. Er übt jedoch weiterhin seine Funktionen in der Villa Médicis aus. von Le Roi d'Yvetot in Düsseldorf. der diesen Posten innehat. Juni in Bordeaux ein. Ende April 1940 beendet er die Ouverture de Fête für Orchester. die entsprechend seinem Willen erst nach seinem Tode aufgeführt wird. Januar: Geburt des Sohnes Jean-Claude. nachdem er an der Uraufführung von L'Aiglon in Monte-Carlo teilgenommen hat. komponiert und nimmt er in Mont-Boron in der Nähe von Nizza die Musik zu dem Film Don Quichotte von Pabst auf.600-jährigen Bestehen des japanischen Reiches. die er später orchestriert und die dann als Ballett an der Oper aufgeführt wird . Rückkehr nach Paris. das Divertissement. um zu komponieren. so als habe er sich mit diesem Werk das Meer als letzte Ruhestätte ausgewählt. Am 10. Er unternimmt zahlreiche Reisen in Europa. Labiche. Hauptinterpret ist Schaljapin. 28. September: Reise nach Amsterdam. Le Roi d'Yvetot. die ihn berühmt machen: die Histoires für Klavier und Escales für Orchester. dem berühmten Divertissement umarbeitet. kauft er in der Normandie. komponiert er das FLötenkonzert.er schreibt vor allem ein Cellokonzert und eine Klaviersuite Les Rencontres. Ibert verläßt mit seiner Familie Rom am folgenden Tag mit dem Diplomatenzug und trifft am 17. in Longuemare in der Nähe von Andelys ein Bauernhaus aus dem 16. Als Reserveoffizier der Marine wird er am 12. Ausbruch des Zweiten Weltkriegs. Arbeitet wieder mit Arthur Honegger zusammen an einer Operette Les Petites Cardinal. Es handelt sich um ein Stück von E. die im darauffolgenden Jahr in Paris auf die Bühne kommt. Juni tritt Italien in den Krieg ein. Er beendet zwei Werke. Seit der Gründung der Akademie im Jahr 1666 ist er der erste Musiker. September 1939 dem Marineattaché an der französischen Botschaft in Rom unterstellt. wird er zum Direktor der Académie de France in Rom (Villa Médicis) ernannt. 6. das Concertino da Camera für Saxophon und zwei große Ballette mit Chor. die ihm von Ida Rubinstein in Auftrag gegeben worden waren. komponiert er die Symphonie Marine.wird er Lehrer an der Ecole Universelle. etc. Im März siedelt er mit seiner Familie nach Rom über. Neben seiner kompositorischen Arbeit . Wegen eines schweren Hitzschlags bei einem Ausflug in die Wüste muß er seine Reise ums Mittelmeer abbrechen. z. Er wohnt entweder in Paris oder in Ferienhäusern in der Bretagne oder in Houlgate an der Küste der Normandie. Diane de Poitiers und Le Chevalier Errant.B. mitten auf dem Land.1922 1923-1925 1926 1927 1928 1929 1930 1931 1932 1933-1936 1937 1939-1940 Reise nach Sizilien und Tunesien. 9 . Er komponiert zusammen mit seinem Freund Arthur Honegger die Oper L'Aiglon. Januar: Uraufführung in Paris an der Opéra-Comique von Le Roi d' Yvetot. bei denen er Konzerte mit eigenen Werken dirigiert und den Erstaufführungen seiner Opern im Ausland beiwohnt. Jahrhundert. wo er einen Kurs für Instrumentation und Orchestrierung leitet (19241925). ein Auftragswerk der französischen Regierung zum Festakt zum 2. 10. Januar: Uraufführung der Opera buffa Angélique am Theater Bériza in Paris. z. Das Werk hat einen triumphalen Erfolg und wird rasch weltweit aufgeführt. April: Uraufführung an der Pariser Oper von Le Chevalier Errant. 30. Reise nach England. schreibt er für das Orchester von Louisville (Kentucky) das Louisville-Concert. einem Film von Orson Welles. Aufenthalt in der Schweiz (Oktober 1942/Juni 1943). Er nimmt die Arbeit am Streichquartett.. dessen Manuskript verloren gegangen war. Er beendet ein Orchesterwerk. Er hinterläßt eine unvollendete Symphonie. seine Tätigkeiten einzuschränken. Auf Einladung von Serge Koussewitzky leitet er im Berkshire Music Center in Tanglewood einen Kompositionskurs und nimmt an der amerikanischen Erstaufführung von Le Roi d' Yvetot teil. Reise nach Südamerika. schreibt er die Musik zu Macbeth. die ihm zur Feier des 75.. einem der Ballette von Gene Kelly. ein Ballett. Avenue d'Eylau. darunter Les Amours de Jupiter. Er verbringt von nun an die Sommermonate in Versailles. die verfilmt wurden und unter dem Obertitel Invitation to the Dance ins Kino kamen. das von Roland Petit in Paris uraufgeführt wird (März 1946). Er nimmt an der ersten öffentlichen Aufführung von Bacchanale in London teil. verläßt er Romt und kehrt endgültig nach Paris zurück. von wo er von der Provisorischen Regierung des Generals de Gaulle im August 1944 nach Paris gerufen wird. Das bedeutet vier Jabre Abgeschnittensein und ein Leben quasi im Untergrund. Er übernimmt für ein Jahr die Funktion des Leiters (Administrateur) der Opéra und der Opéra-Comique zusätzlich zu seinen schon zu zahlreichen Verpflichtungen. stirbt Jacques Ibert an einem Herzschlag am 5. und anschließend in Savoyen in SaintGervais. komponiert er in London die Musik zu Circus. Kreislaufprobleme bringen ihn dazu. Er schreibt ein Trio (Harfe. Er wird in das Institut de France gewählt. die Harfenistin ist. Geburtstags des Boston Symphony Orchestra in Auftrag gegeben worden war. Er komponiert mehrere Werke für Rundfunk und Bühne.1940-1944 1945-1947 1948 1949 1950 1952 1953 1955-1956 1957 1960 1962 August 1940 wird er in Marseille aus der Armee entlassen. ein Auftragsballett der amerikanischen Tänzerin Ruth Page. von der er zu seinem Sohn gesagt hatte: „dies wird meine letzte Reise sein. Er schreibt ein Bacchanale für die BBC und ein Hommage à Mozart für den franzosischen Rundfunk. Tropismes pour des Amours Imaginaires. Reise und Konzerte in Ägypten. Oktober 1963 zusammen mit der Symphonie Marine in Paris aufgeführt. Violine und Violoncello) für seine Tochter. das erst 1975 veröffentlicht und auf Schallplatte aufgenommen wird. kehrt Ibert in die Villa Médicis zurück.“ 10 . Der erste Satz wird unter dem Titel Bostoniana veröffentlicht und unter der Leitung von Charles Munch zunächst in Boston und dann am 6. Februar um 23 Uhr in seiner Pariser Wohnung. Juli/ August: Reise in die USA. beendet er die Symphonie concertante für Oboe und Streichorchester und beginnt The Triumph of Chastity oder La Licorne. wo er schwer erkrankt (Blutvergiftung). ln Buenos Aires dirigiert er mehrere seiner Werke und die weltweit tausendste Aufführung von Angélique. wieder auf und beendet dieses Werk 1942 am Cap d'Antibes. Er wird seiner Funktionen enthoben und von der Vichy-Regierung aus den Listen der Marine gestrichen. Zusätzlich wird die Aufführung seiner Werke verboten. nachdem er wieder in seine Funktion als Direktor der Académie de France in Rom eingesetzt war. getanzt von Serge Lifar. .............. scherzo (1956) (9’16’’) 3* 3** 3*** 4**** – 4 3 3 1 – Timbales.................. percussion (2ex........ célesta....... BJ AL21839 AL21840 AL AL16617 AL16618 AL16616 AL AL23368 AL AL26976 AL AL16950 — LA BALLADE DE LA GEÔLE DE READING (1920) (25’) 3* 3** 3*** 3**** – 4 3 3 1 – Timbales............................................................... par les Concerts Colonne................ BE — CAPRICCIO (1936) (10’) 1 1 1 1 – 0 1 0 0 – Harpe. direction : G.................... Pierné.... Koussevitzky.................. en location Partition in 4° . * Dont 1 petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse – **** dont 1 contrebasson 1er mouvement de la Symphonie inachevée..C.................... BT — BOSTONIANA (1955) (7’30’’) 3* 3** 3*** 3**** – 4 4 3 1 – Timbales................. en location Partition de poche .....................................................) Créé à la Biennale de Venise en 1937.......................... BW Réduction pour piano 4 mains . en location AL — BACCHANALE. direction : Ch...................3.............................. Partition et Matériel .......................... direction : S........... direction : N.... 2 harpes....RÉPERTOIRE DES ŒUVRES ŒUVRES SYMPHONIQUES AL — ARIA................................................. Sanzogno................ percussion (2ex...... * Dont 1 petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse – **** dont 1 contrebasson Créé à Boston en 1925............. percussion. xylophone..... xylophone............. Goossens.. par la Philharmonie de Boston........ cordes..4....... cordes..................................................... pour petit orchestre................ AR 11 ..................... 2 harpes........... par Arthur Hoérée.... créé à Boston en 1963 par le Boston Symphony Orchestra... en location Partition in 4° ...........2...............................).... timbres................................... * La 3e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse – **** dont 1 sarrusophone Créée à Paris en 1922................B.... Partition et Matériel .............................................................................................. BW Partition de poche ............................ Partition et Matériel ................................................................)................................. Partition et Matériel .................................................................... chœur à 8 voix mixtes et orchestre................. quatuor à cordes (max. harpe........................................................................ Matériel ................. BE — CHANT DE FOLIE (1924) (5’) Pour soli........... 2 harpes............................. DF Partition de poche ...... Munch........................ percussion.......... 1 1 1 1 – 1 0 0 0 – Cordes.... Matériel ............. en location Partition de poche ... cordes..... direction : E.............................. de pupîtres : 4............................. xylophone.................... 3* 3** 3*** 4**** – 4 3 3 1 – Timbales.... * Dont 1 petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse – **** dont 1 contrebasson Créée à Londres en 1956 à la B.. en location Partition de poche . cordes.. ... Danse le l’arc............ ad lib............. vibraphone ou célesta....... Partition et Matériel ......... en location Partition in 4° ............3......................................... Partition et Matériel .... par la Société des Concerts du Conservatoire........................... Les comédiens et finale.... 2 harpes... BP — CONCERTO POUR VIOLONCELLE ET ORCHESTRE D’INSTRUMENTS À VENT (1925) (14’) 2* 2 2 2 – 1 1 0 0 * La 2e prend la petite flûte Créé à Paris en 1926..... DW Partition de poche ............... direction : H......................................... * La 3e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais et 1 hautbois d’amour en la............................ – 2. – 6........ soliste M........ Danse des galériens............. en location Partition in 4° ............ BH Flûte et piano ....... par les Concerts Colonne........................ soliste S..... Entrée des pages...... – 4.... – 2.............. timbales................... cordes.............. direction : L................ Paray......................................... 3* 3** 3*** 4**** – 6 4 3 1 – 1 saxophone alto........................................... Monnier........... percussion............................................... deux suites (1934) Première suite (18’) : 1.............2......... en location Partition de poche ......................... Diane.......................... direction : P.. 1 1 1 1 – 1 1 0 0 – Quintette à cordes (on peut augmenter le quintette de quelques pupîtres).. – 5................................ 1........... Les moulins.. célesta............. Le marchand d’orvietans. Créé à Paris en 1935............. glockenspiel...... percussion......... cloches................................... BF Saxophone et piano ...................... BH — CONCERTO POUR FLÛTE ET ORCHESTRE (1932) (20’) 2 2 2 2 – 2 1 0 0 – Timbales............... BW 12 .. Rascher.. en location Partition de poche ..... et 1 clarinette basse – **** dont 1 contrebasson Matériel .......................... Scherchen......................................... cordes.............. Danse des Boyards.... – 3........... – 3... Gaubert..................ŒUVRES SYMPHONIQUES AL AL20911 AL20912 AL AL26931 AL19185 AL AL24929 AL18761 HE HE29263 AL AL19204 AL19545 — LE CHEVALIER ERRANT (1935) (28’) Épopée chorégraphique.............................. – 4....... Fourestier........ L’âge d’or...3...... ad lib...... Matériel ....................................................... par les Concerts Lamoureux......... version symphonique de concert.....4...... Créé à Paris en 1934... xylophone.. EC Partition de poche ....... Finale...... cordes (max............................................... glockenspiel....... Moyse....... en location Violoncelle et piano ....................... – 7.......... – *** dont 1 clarinette alto (cor de basset) en fa............ * La 3e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse – **** dont 1 contrebasson Créé à Paris en 1952.............. Partition et Matériel ........................................ CH (voir également « Œuvres lyriques ») — CONCERTINO DA CAMERA (1935) (12’) Pour saxophone alto et 11 instruments...................................... direction : P........ BH — DIANE DE POITIERS... Introduction.................. soliste M.... guitare (harpe à défaut)....).... de pupîtres : 4.................. 2 harpes............................. 3* 4** 4*** 4**** – 4 4 3 1 – Timbales............................... ....... BW — ESCALES (1922) (15’30’’) Trois pièces : 1.......................................... xylophone.................. direction : G................................................................ BE Réduction pour piano ......T........F........... timbres............................................. par l’Orchestre National.................................... en location Partition in 4° ..... xylophone..................... Paray.......................... * Hautbois solo.... – 3........................................... la 2e prend la 2nde petite fl... direction : R........................................................ cordes...................... Matériel . BW CW Arrangement pour Harmonie des pièces nos 2 et 3 ................ en location Partition in 4° .............................. par les Concerts Lamoureux.......... percussion... 2 harpes... 3* 3** 2 3 – 4 3 3 1 – Timbales... Créées à Paris en 1936.................... 2 harpes......... direction : G............................ * Dont 1 petite flûte........... * Dont 1 petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse Créée à Paris en 1925... – 2.............................. BT 13 ....... 2 2 2 2 – 2 2 0 0 – Timbales........... à la R........... cordes............................................ glockenspiel ou timbres... Rondo............................................. direction : P..... par les Concerts Pasdeloup........... célesta.................................. BO AL21732 AL AL21347 AL21405 — LOUISVILLE CONCERT (1953) (12’) 2* 2 2 2 – 4 2 3 1 – Timbales...................................... — FÉERIQUE (1924) (8’30’’) 3* 3** 3*** 3 – 4 3 3 1 – Timbales....... Valencia............................. 2 ondes Martenot................................................................................... Rome-Palerme........ – 3.. par les Concerts Colonne.......................................... DL Partition de poche ........................ en location AL — HOMMAGE À MOZART (1956) (5’)......... DW Partition de poche ................ Pierné.................... Tzipine....................... percussion...... Tunis-Nefta*. – ** dont 1 cor anglais Créées à Paris en 1924...... Partition et Matériel ... harpe.. CC Partition de poche ...... AL AL — GOLGOTHA (1935) (21’) Suite tirée de la musique du film. Intermezzo et adage.... Créé à Paris en 1956............ vibraphone...................... Matériel ....... Matériel ...................... Whitney et à Paris en 1955................................................ Marche et finale..................................... Introduction et allegro – 2. direction : E........... en location Partition in 4° ............... Matériel ..... en location Partition in 4° ...................... 2 1 1 1 – 2 2 1 0 – 1 saxophone alto................ 2 harpes................ Même formation que la 1re suite plus cloches.. * La 2e prend la petite flûte Créé à Louisville en 1954...... cordes..................... percussion..... direction : L’auteur......................................... timbales........... Bigot..... cordes... cordes...ŒUVRES SYMPHONIQUES AL19205 AL19546 AL AL16786 AL19543 AL AL17449 AL17522 AL16931 DIANE DE POITIERS Deuxième suite (25’) : 1.. piano. Partition et Matériel ............................... en location Partition de poche ...................................... 2 gdes flûtes................... ........ DL Partition de poche ....... Fourestier.... direction : C............... cordes........... Les bavardes...................... harpe........ * La 3e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse – **** dont 1 contrebasson Créée à Paris en 1942........... 2 harpes........... timbales.. Basler Kammerorchester... Dancerie............ célesta ou glock..................... – 2......................................... percussion..... extraite de la partition composée pour « Le Songe d’une nuit d’été » de W............................................... glock.................... Finale.......... CC — SYMPHONIE CONCERTANTE (1949) (27’) Pour hautbois et orchestre à cordes.......... Munch...... Goubet........................... CH — SUITE ÉLISABÉTHAINE.... BW Partition de poche ..... 6 altos............. célesta......... (Nos 4 et 8 avec chœurs) 2 2* 2** 2 – 3 3 1 0 – Timbales...... percussion...... 3* 3** 3*** 3 – 4 2 2 1 – Timbales....... percussion... Cortège.. extraites des « RENCONTRES » (1924) (9’) 1............ direction : L............................ Chanson des fées.. cordes...... Partition (AL20307) et Matériel ........................... percussion............................. en location Partition in 4° ......................... Prélude................ soliste E....... cordes............ cordes............. percussion....................... * dont 1 cor anglais – ** la 2e prend la clarinette basse Créée à Paris en 1946......... Les mignardes.... Oubradous.................. 2 harpes.............. 6 violons......... extraites des « RENCONTRES » (1924) (8’) 1.......................... – 4... glockenspiel...................................... – 7... 3 3 3 3 – 4 3 3 1 – Timbales............. en location Partition in 4° ............... Matériel ............ Les bergères............................ harpe................................. – 3.......... célesta.............. – 2...................................... Nocturne......... en location Partition de poche (AL26978) .. * La 2e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse Partition et Matériel ..................... par la Société des Concerts du Conservatoire................................. BW AL16956 AL16957 AL AL21840 AL AL20416 AL26975 AL AL20806 AL20810 — SARABANDE POUR DULCINÉE (1935) (3’) 2* 3** 3*** 2 – 4 1 2 1 – 1 saxophone alto...................... BU 14 ....... – 6......... Entrée.. en location AL — DEUX PIÈCES DE BALLET.................. percussion........ Scherzo.. en location Partition in 4° .... Les créoles.. direction : F............ par les Concerts Oubradous... direction : S........................ – 2......... glockenspiel................ŒUVRES SYMPHONIQUES AL — OUVERTURE DE FÊTE (1940) (15’) 3* 3** 3*** 3**** – 4 4 3 1 – 1 saxophone alto.................................. DF Hautbois et piano .. Shakespeare (1942) (20’) 1................................ 3* 3** 3*** 3 – 4 3 3 1 – Timbales................... Sacher et à Paris en 1953 par les Concerts Colonne........... * La 3e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse Matériel ....................... Chasse............. – 3.................... en location AL — TROIS PIÈCES DE BALLET... * Dont 1 petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse Partition et Matériel ....... Matériel .................... – 9........................... Les bouquetières... en location Parties séparées .............. Créée à Bâle en 1951.. Shann............................ 2 harpes....... – 5........... soliste G............ cordes...... – 8.... ...... Gunsbourg ................ percussion........... 3 ténors...2........................ mise en scène : X................................... Créée à Paris en 1927... 1 mezzo.... Visconti.... poème d’Edmond Rostand................................ direction : R... en location Réduction chant et piano ............... direction : F..... décors : M.. chœur parlé............ alto.......... célesta........... 1 mezzo.. 2* 2 2 2 – 4 3 3 1 – Timbales... Créée selon la volonté de l’auteur. violoncelle. percussion..... carillon......... 1 basse)... de Courville ......... Golschmann .. cor........ Partition et Matériel ..... Medgyès..... en location HE — ANGÉLIQUE (1926) (40’) Farce en 1 acte sur un livret de Nino...... Sur scène.......................... harpe........ clochettes... Créé à l’Opéra de Monte-Carlo en 1937...2.... Partition et Matériel ........... * La 2nde prend la petite flûte 12 rôles (4 sopranos..........ŒUVRES SYMPHONIQUES AL AL23364 HE HE33704 — SYMPHONIE MARINE (1931) (14’) 0 0 1 1 – 1 1 0 0 – Saxophone alto............. percussion............... * La 2nde prend la petite flûte 9 rôles (2 sopranos........... AC ŒUVRES LYRIQUES HE — L’AIGLON (1936) (2H45’) Drame musical en 5 actes composé en collaboration avec Arthur HONEGGER. célesta............ célesta............. harpe. mise en scène : R..... Créée à Paris en 1927.... 2 barytons....... Wolfes ............. 2 2 2 2 – 2 1 1 0 – Timbales..... BW — VALSE (1927) (4’) Extrait n° 3 du ballet collectif « L’Éventail de Jeanne ».. en 1963.... 1 basse)........ Partition et Matériel ...... Partition et Matériel .......... décors : L... Desormière..... 2* 1 1 1 – 1 1 1 0 – Timbales. hautbois........... adaptation par Henri Cain... 7 musiciens : violon......... après sa mort.. piano.... flûte.. 3 barytons.............. chœur... en location Réduction chant et piano .1........................ par les Concerts Lamoureux............ au Théâtre Fémina.. en location Partition de poche .... piano.............................................)........... cordes........................................... CA HE29458 15 ....... de pupîtres : 3.... direction : Ch................................... en location Réduction pour piano ... percussion... cordes. cordes (max. Munch............... direction : V. 3 ténors........ à Paris........ .. 2 ténors....... en location Version allemande : „Dreizehn bei Tisch“... Florès..... glockenspiel.......... 2 harpes (dont 1 en coulisse)................ Lifar ........ en location Partition in 4° . 1 contralto....... * Dont 1 petite flûte – ** prenant le contrebasson 14 rôles dont 4 sopranos.. 2 sopranos..... 3* 3** 3*** 3**** – 4 3 3 1 – Timbales..... 3 ténors........... L’Age d’or.. poèsie de A... glockenspiel...... scénario d’E.. – 2...........C.. Daray et à Paris en 1935 à l’Opéra-Comique..... Veber............. 2 harpes........ mise en scène : G..... décors : R................. 2 harpes.... xylophone......................... * La 3e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse – **** le 3e prend le contrebasson 15 rôles : 1 soprano de demi-caractère.......... cordes... CH Réduction chant et piano ..... * La 3e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse – **** dont 1 contrebasson Créé à l’Opéra de Paris en 1950.................. Les Moulins.. 3* 3** 3*** 4**** – 6 4 3 1 – Saxophone alto.......... 2 pianos (dont 1 sur scène).. cordes................................. EC Partition de poche ... timbales..... 4 guitares............................. – 3................ en location — LE ROI D’YVETOT (1928) (2H) Opéra-comique en 4 actes............. Bigot.............. en location Réduction chant et piano ... 3 mezzos.. chœurs mixtes................ Créé à l’Opéra de Monte-Carlo en 1931.... – 5.... timbres........ Wolf ........ Les Galères...... en location Airs séparés (voir à « Musique vocale ») 16 ......... Arnoux......... livret de Jean Limozin et André de la Tourrasse.. livret .... de Gramont........... 1 basse............... Partition et Matériel .......... direction : E....... célesta.................... percussion...... mise en scène : G. paroles en français et en allemand ................. 2* 2 2 2** – 1 1 1 0 – Saxophone alto. timbales... percussion (3ex)..... 2 mezzos....................... décors : P... Moulaert......................... Fourestier ............................................. Matériel ...... direction : M. Ricou ..... célesta... 1.. à l’Opéra-Comique. – 4................................... percussion. direction : A.... 4 barytons.. cloches.... CC — DON QUICHOTTE....... Prélude....................... en location AL HE — GONZAGUE (1930) (55’) Opéra-bouffe en 1 acte....... piano............... Scotto ..... en location Réduction chant et piano............... 1 basse.. version allemande du « CHEVALIER ERRANT » (voir à ce titre) Réduction chant et piano . Les Comédiens............ livret de René Kerdyk d’après P......... cordes........ xylophone........ŒUVRES LYRIQUES AL AL20911 AL20912 AL20411 — LE CHEVALIER ERRANT (1935) (50’) Épopée chorégraphique en 4 tableaux d’après Cervantès.................. Créé à Paris en 1930... Partition et Matériel .. chorégraphie : S..... direction : L..... ......... en location Réduction pour piano à 2 et 4 mains ..................................... créée en 1955....... direction : Darius Milhaud........ au Château de Robert-le-Diable..........................................................)........ direction : R. harpe..................... chorégraphie : J............................ gong........ grosse caisse................................. Créé sous forme de ballet à Paris en 1947........... 1 0 1 0 – 0 1 0 0 – Tambour militaire........... Créée à Paris en 1925 à la Société Musicale Indépendante.......... célesta.... en location Réduction chant et piano ........ Bérard ......... 3 3 3 3 – 4 3 3 1 – Timbales........................................... 2 harpes.................................... près de Rouen...... en location — BALLET DE L’AIGLON Ballet composé en collaboration avec Arthur HONEGGER......... cymbales.......................... BT Réduction pour piano 2 mains .... Etcheverry .... Partition et Matériel ............... vibraphone......0......... percussion... BW Réduction pour piano 4 mains ...... en location Partition in 4° ................................... en location (voir à « Œuvres symphoniques » « SUITE ELISABÉTHAINE ») ŒUVRES CHORÉGRAPHIQUES AL AL16617 AL16618 AL16616 HE — LA BALLADE DE LA GEÔLE DE READING (1921) (25’) Ballet en 3 tableaux d’après Oscar Wilde.............................-C............................... cordes (1. mise en scène : J.. caisse claire...................................MUSIQUE DE SCÈNE AL HE AL — LE CAVALIER DE FER (1951) Musique de scène pour la pièce de Alexandre Arnoux.............0. Partition et Matériel ............ block chinois)....... 2 2 2 2 – 4 2 3 0 – Timbales.......... 1* 1 0 1 – 0 1 0 0 – Timbales....... direction : M........... Blareau ........................................................ Partition et Matériel .. percussion........... décors : C.......... en location — LE JARDINIER DE SAMOS (1924) (12’40’’) Suite tirée de la musique de scène de la pièce de Charles Vildrac.......... Wahl ... xylophone.....-J..0.......... Partition et Matériel .... en location — LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ (1942) Musique de scène pour la pièce de William Shakespeare représentée en 1942 chez la Comtesse Pastré à Montredon. célesta.......................................... BW Partition de poche ..... percussion (tambour de basque.... en location 17 ....... May.......... cordes.................. harpe.................... cordes.............. tom-tom..................... Matériel ..........1......... Rosenthal..... tambourin................. décors : J.......... à l’Opéra-Comique............ ........ en location Réduction pour piano 2 mains . Les bouquetières. (Nomenclature...... Diane et le peuple... et 1 clarinette basse – **** dont 1 contrebasson Créé à Paris en 1934.......... Partition et Matériel ..... à l’Opéra. chorégraphie : Frank et Bourgat .. glockenspiel.......... 2 harpes............... timbres............... percussion.............. percussion............... direction : R....... CH AL20465 AL — ESCALES (1922) Ballet en 3 tableaux... direction F... chorégraphie : M..... * La 3e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 clarinette basse Créé à Paris en 1925......... Partition et Matériel ...... cordes...... décors et costumes : Melle de Bravura.......... scénario d’E.. décors : A........ 1....... direction : G.. Les bavardes.. Partition et Matériel .. direction : Rhené-Bâton et en ballet à l’Opéra............ ad lib... argument de Serge Lifar... Créé à Venise en 1960 au Teatro La Fenice. direction : O.. AC 18 ..... – 4............. 3* 3** 3*** 3 – 4 3 3 1 – Timbales. à l’Opéra....... décors : Legrain et Moulaert.... ad lib.... BF AL16796 HE HE33704 — LA VALSE (1927) (4’) Extraite du ballet collectif « L’Éventail de Jeanne » 2 2 2 2 – 2 2 1 0 – Timbales. 1............ Créé à Paris en 1948 à l’Opéra....... 2 harpes.................... Diane et sa cour........... vibraphone ou célesta.. Diane et son Roi.... * La 3e prend la petite flûte – ** dont 1 cor anglais et 1 hautbois d’amour en la.... chorégraphie : Serge Lifar ....... – 5. de Gramont............. xylophone....... en location Réduction pour piano 2 mains .. glockenspiel.......... Blot ...... Fokine ......... argument et chorégraphie de Véra Kostic...... voir à « Œuvres symphoniques ») AL — LOUISVILLE-CONCERT (1953) Ballet.... 3* 4* 4** 4**** – 4 4 3 1 – Timbales............ (Nomenclature......ŒUVRES CHORÉGRAPHIQUES AL — LE CHEVALIER ERRANT (voir à « Œuvres lyriques ») AL — DIANE DE POITIERS (1934) (50’) Ballet en 3 actes.................. Danon....... célesta...... – 2.... Les mignardes.. cordes.. – 2... direction : Szyfer .. percussion.. chorégraphie : Nijinska .... en concert par Les Concerts Pasdeloup........ Créée à Paris en 1929..... décors : Dethomas........ Cloëz .. Ruhlmann ............ Les créoles. – 3... Benois.......... en location Réduction pour piano 2 mains ......... – 3.... voir à « Œuvres symphoniques ») AL — LES RENCONTRES (1921) (17’) Ballet en 5 tableaux....... – *** dont 1 clarinette alto (cor de basset) en fa.......... Les bergères.................. Sur scène : cloches et tambourin – chœurs mixtes........ ................. AP AL29731 Vol.............. hautbois...................... par le Quatuor Bouillon. pour quatuor d’anches...... Partition et parties ............ hautbois.... Jacqueline Ibert.................. clarinette si ou la..... Le petit âne blanc.............. AC AL18038 — ARIA (1932)...............................P.......... BC AL16633 — DEUX MOUVEMENTS (1921) (5’)......... BJ AL20284 — QUATUOR À CORDES (1937-1942) (22’)....................... BW AL20341 — TRIO (1944) (13’)... clarinette si ............. clarinette et basson ou flûte................................... Partition et parties ............................... pour flûte.........................MUSIQUE DE CHAMBRE AL17778 — ARIA (1930)......... pour quatuor à vent (2 flûtes............... violon et piano.... AH AL18016 — ARIA (1931)........................ André Lévy.......................... Rampal............. La meneuse de tortues d’or.............................. Partition et parties ............................ 2 (hautbois........ alto et violoncelle 1re audition à Paris en 1944.... violon et clavecin (ou harpe) 1re audition en 1949 : J............. Partition et parties ............................................................. Le Marc’Hadour..... pour quintette à vent (flûte.. Charmy et M...................... pour piano........ – 2...................................................... – 2................. clarinette si ...... pour voix moyenne....... arrangement Jean-Pierre Ballon (2006) Vol.. A giddy girl............ transcription de la vocalise Partition et parties ..... saxophone alto et basson) (6’35’’) 1....... Marty-Sipelius......... flûte (ou hautbois) et clarinette.... AC AL29450 — HISTOIRES (1922)............. 3 (hautbois... Le cortège de Balkis............ BD AL17772 — TROIS PIÈCES BRÈVES (1930) (7’).................................................................. Partition et parties .. cor et basson) Partition et parties .................... Partition et parties .............. La marchande d’eau fraîche... – 2... transcription de la vocalise...... Partition et parties .... flûte et piano........ BH AL20630 — DEUX INTERLUDES (1946) (7’)..................... Société Nationale.... clarinette. violoncelle et harpe 1re audition à Paris en 1946 par M. 1 (hautbois. R............. Le Triton. AP AL29730 Vol............ transcription de la vocalise par Arthur Hoérée...... Partition et parties ..... Partition et parties . pour violon............... pour flûte.. La cage de cristal.................................................. saxophone soprano et basson) (7’45’’) 1............ clarinette et basson) 1re audition à Paris en 1923............. pour 2 violons............................ saxophone ténor et basson) (4’45’’) 1... BP b b b 19 .. . – 8................................. LE VIEUX MENDIANT ... ballet en 3 tableaux.. BH AL26909 AL24873 AL24874 AL24875 AL24883 AL24884 AL24885 AL24886 AL24887 V O O Q Q W O V HE — LE JARDINIER DE SAMOS........ – La cage de cristal.... – 4...... 4.............. P AL16796 — LES RENCONTRES (1924).... pour piano à 4 mains ............... Numéros séparés : 2.. AL18086 — MATIN SUR L’EAU (1917)....... Les bergères............. 3......... Le petit âne blanc................... le recueil . – A giddy girl........................................ AL AL17239 — FRANÇAISE (guitare) (1926) ............................. Les bouquetières...MUSIQUE INSTRUMENTALE Piano : AL16616 — LA BALLADE DE LA GEÔLE DE READING.................................... – 3......... Les bavardes................ La meneuse de tortues d’or.... – 5........................................... Le petit âne blanc...... AC AL18085 — LE VENT DANS LES RUINES (En Champagne.......................... le recueil ............................. (Prix sur demande)........... 6......... – 5...... – 4..... La marchande d’eau fraîche.......................... V AL23133 — TOCCATA SUR LE NOM D’ALBERT ROUSSEL (1929) .............................. en location Réduction par l’auteur......................... 1... réduction .... 5.. réduction par l’auteur ..... réduction par l’auteur ...... petite suite en forme de ballet......................................... d’après la pièce pour harpe .... AF AL16512 — HISTOIRES.... LA CAGE DE CRISTAL ..... V 20 ...... 9............ Le vieux mendiant............................................ – 10.. – 9............ LE PALAIS ABANDONNÉ .. BT AL20465 — DIANE DE POITIERS... édition de luxe... – 2..... 8. 1915) ........ Le palais abandonné... – 6.... esquisse symphonique ..... Dans la maison triste....................... Bajo la mesa.... 1............ Le cortège de Balkis....... AC HE26767 — NOËL EN PICARDIE (1914)................... 7............................................. sous forme d’un recueil orné d’une lithographie hors texte de Jean Veber (tirage limité).... Les mignardes....... LA MARCHANDE D’EAU FRAÎCHE ...... CH AL16931 — FÉERIQUE........................ Les mêmes pièces...... – 2..................................... – 7.......................... – 3..... La cage de cristal...... LE PETIT ÂNE BLANC ...... – La marchande d’eau fraîche..... Les créoles.................. BF AL24927 — SCHERZETTO (1917).. 10 pièces graduées en un recueil (1921) . AC AL29195 — PIÈCE ROMANTIQUE (1916) (5’50’’) .......................... A giddy girl.. A GIDDY GIRL ................ d’après la pièce pour harpe ............... AH AL25754 — 4 PIÈCES CÉLÈBRES (extraites des « Histoires »)........................ O HE33704 — LA VALSE (de L’Éventail de Jeanne) (1927). BAJO LA MESA ...... pour piano à 2 et 4 mains ..... DANS LA MAISON TRISTE ... Réduction par l’auteur. ................... Pièce solennelle....................................................... 7........................................ Musette........... AU AL20949 — CAPRILENA..... Animé. AH AH AL17962 AL17963 AL17964 AL17966 AL17967 AL17968 AL17969 AL17970 AL17971 — HISTOIRES..-H............. pour violon et guitare (1979) ... La meneuse de tortues d’or. – 2.................... DANS LA MAISON TRISTE ............................................ AL AL18041 — ARIA................... LA CAGE DE CRISTAL .................... transcription de Pignata et Briasco......... Fugue.................................... pour violon (ou flûte) et guitare (1922) ............ Tendre..... AC Alto : 21 ................................... Pour violon (ou flûte) et guitare . pour violon (ou flûte) et piano ................................. transcription pour violon et piano de Arthur Hoéré (1931) Numéros séparés : 1... O AL21397 AL21346 — ENTR’ACTE (1937) Pour violon (ou flûte) et harpe .............. Le cortège de Balkis.... BAJO LA MESA ................................................................ – 10........... 10...................... – 2....... LA MENEUSE DE TORTUES D’OR ............................................. 2............................................... Arnold ............................... pour violon seul (1950) .......... La marchande d’eau fraîche............ LE VIEUX MENDIANT ................................... LA MARCHANDE D’EAU FRAÎCHE ......................... Recueil de 6 pièces.................. 1. Gebauer. AL HE27663 — TROIS PIÈCES (1917-1919) . Dans la maison triste.................................. 1............................. – 8............................................................... 8.......... transcription de Paul-Louis Neuberth pour alto et piano (1932) ............................. AF AC T T T AF W AF W Violon : AL27203 — HISTOIRES......... BF AL16789 — JEUX........ Le petit âne blanc.. LE PALAIS ABANDONNÉ .................... LE PETIT ÂNE BLANC ..................... 6..... 3............ Transcription et doigtés pour guitare de K......... AW AL25669 — PARABOLES........................................ LE CORTÈGE DE BALKIS .... 5..................................... V AL27472 — HISTOIRES.................... – 9......... sonatine....... – 2...... 9............ – 5....H... – 3......MUSIQUE INSTRUMENTALE Orgue : AL29186 — CHORAL (1918) (7’50’’) .......... La cage de cristal...................... N° 2 : LE PETIT ÂNE BLANC Transcription pour alto et piano de A............ 1..................... ...... BH AL24991 — PARABOLES................................. pour 2 guitares (1935) ... – 10.................. en 2 volumes..... transcription pour violoncelle et piano de Maréchal (1931) Numéros séparés : 1.... 2 (8’29’’) ........ Le petit âne blanc............ Le palais abandonné.................. V — HISTOIRES (1922).................................................................. – 2.................... 1............. – 2.. 1 (12’25’’) ....... K AL17854 AL17855 — HISTOIRES.... – 9....................................................... Scherzetto....... – 4........................ Le cortège de Balkis...... AL AL20951 — GHIRLARZANA.................................................................................................................................. Réduction pour violoncelle et piano....... V — ARIETTE (1935) ................................... La cage de cristal........................ AF T Harpe : — ENTR’ACTE (voir à « Violon ») AL26986 AL24928 — SIX PIÈCES.................. doigté de Azpiazu (1965) ......... AP 22 ........... 1.. transcription et doigtés de Walter Feybli pour 2 guitares (2006)......... En barque le soir.......... H Guitare : AL24992 — ENTR’ACTE (voir à « Violon ») AL23547 — FRANÇAISE..MUSIQUE INSTRUMENTALE Violoncelle : HE29263 — CONCERTO............... Matin sur l’eau........ AL29587 Vol...... le recueil (1917) ......... – 4............................... Numéros séparés : 1......... SCHERZETTO ............ – 6.... – 6... BH AL20757 — ÉTUDE-CAPRICE « pour un Tombeau de Chopin ». La meneuse de tortues d’or...... BF AC AL18087 2......... pour violoncelle seul (1950) .. Dans la maison triste.... LA CAGE DE CRISTAL .......... BF AL29588 Vol.............................. pour violoncelle seul (1949) .......... 7......................... LA MENEUSE DE TORTUES D’OR .. – 3............................ Le vieux mendiant. Ballade..... La marchande d’eau fraîche...... Bajo la mesa.......... – 8. 8............... – 3...... Fantaisie....... A giddy girl.............. Reflets sur l’eau................................................ – 5.............. – 5................... pour violoncelle et instruments à vent ..... MATIN SUR L’EAU ........................ .... La cage de cristal... AW AL25878 — PARABOLES........ – 2........ pour flûte seule (1936) ............. 1........... – 9.................... Morceau de concours du Conservatoire National Supérieur de Paris (1953) 23 AH BU ....... version hautbois et piano de la « Symphonie concertante » pour hautbois et orchestre à cordes (1951).......... R — DEUX STÈLES ORIENTÉES (voir à « Musique vocale ») Hautbois : AL17822 — ESCALES................. pour flûte et guitare............ pour flûte et piano................ 1....... Le cortège de Balkis........ 2.....................-H........................ Gebauer..... – 10........ BF V AC R R AC V AL27203 — HISTOIRES.......... – 9... LE CORTÈGE DE BALKIS ... Le petit âne blanc.............................................. DANS LA MAISON TRISTE ............ LA CAGE DE CRISTAL ............. 10.......................... 5..................... transcription pour flûte et piano (1931) ...... Animé... Le petit âne blanc............... version pour flûte et piano du « Concerto » pour flûte et orchestre (1931)............................................. – 8....... La meneuse de tortues d’or. Dans la maison triste................... Morceau de concours du Conservatoire National Supérieur de Paris (1934) BC AL18024 — ARIA..... – 8.... Transcription et doigtés pour guitare de K.. N°2............................ – 5... pour flûte (ou violon) et piano ............................ Dans la maison triste........... – 10................. LA MENEUSE DE TORTUES D’OR . La marchande d’eau fraîche................................................. Tendre. – 2.. pour flûte (ou violon) et guitare (1922) ........................... 1.......... transcription de Mark Starr (1935)... BP — ENTR’ACTE (voir à « Violon ») AL18125 AL18126 AL18127 AL18128 AL18129 AL18130 AL18131 — HISTOIRES.......................... La meneuse de tortues d’or... Recueil de 6 pièces...................... Tunis-Nefta AL20810 — SYMPHONIE CONCERTANTE.. Le cortège de Balkis. – 5.... réduction pour hautbois et piano (1930) ............. AP AL19306 — PIÈCE......... LA MARCHANDE D’EAU FRAÎCHE .. transcription de Marcel Moyse pour flûte et piano (1933) Recueil de 6 pièces .. 9................ – 2.... LE PETIT ÂNE BLANC .. 8............... La marchande d’eau fraîche..... BF AL16789 — JEUX.......... V AL18761 — CONCERTO...... Numéros séparés : 1......... sonatine.....MUSIQUE INSTRUMENTALE Flûte : AL24930 — ALLEGRO SCHERZANDO (extrait du Concerto)................................. La cage de cristal........... .......... Le petit âne blanc.. Bajo la mesa...........................................MUSIQUE INSTRUMENTALE Clarinette : AL19856 AL28222 AL29552 — ARIA (1931)........ par Jean-Marie Londeix.............. transcription pour saxophone alto et piano (1932) .. Le palais abandonné.......... V V BH Basson : AL19976 — HISTOIRES....... N° 2 : LE PETIT ÂNE BLANC Transcription pour basson et piano de Fernand Oubradous (1939) ...... Recueil de 8 pièces (2004) (20’).. A giddy girl... – 2.. transcription de Robert Clérisse pour quatuor de saxophones (S............... 1....B..... 2 altos...... 5........A... – 9................ DANS LA MAISON TRISTE ................. Le petit âne blanc..... – 2............. Le cortège de Balkis............... La meneuse de tortues d’or...... 2 sopranos.. — SYMPHONIE CONCERTANTE. – 9............................ pour ensemble de saxophones (1999) ......... transcription pour saxophone alto et piano par Marcel Mule Recueil de 8 pièces (1939)............ Dans la maison triste..... Numéros séparés : 2....... – 3.......................... 2 barytons....... – 10..T.... – 8. 24 BH V T BC BT ............... (1 sopranino. V — CONCERTINO DA CAMERA......... 1 basse – Partition et parties) CL AL19854 AL19847 AL19849 AL23162 AL29268 — HISTOIRES.......... La marchande d’eau fraîche..............) (Partition et parties)......... – 6. pour saxophone alto et onze instruments (1935) (12’) AL19185 Version pour saxophone alto et piano .......................... Le vieux mendiant. Bajo la mesa... – 5..... Pour clarinette en si ....... La cage de cristal.. V Saxophone : AL21654 AL19675 — L’ÂGE D’OR... pour saxophone alto et piano (1931)... transcription pour clarinette et piano Pour clarinette en la . La meneuse de tortues d’or... – 5..................... arrangement pour clarinette si et piano par Guy Deplus........... – 7.. BH AL29028 Transcription de l’accompagnement d’orchestre. recueil de 3 pièces (1962) (7’45’’) 1... b b — HISTOIRES.... – 3.... LE PETIT ÂNE BLANC .. 1................ Le vieux mendiant....................... La cage de cristal... Transcription pour saxophone soprano et piano de Grégoire Nicole (1951) (27’)............ La meneuse de tortues d’or... pour hautbois et orchestre............. – 3. Dans la maison triste. extrait du « Chevalier errant ».... — HISTOIRES................ – 2. – 7.. – 8..... AC — ARIA............. La marchande d’eau fraîche... Bajo la mesa.................... ..... T Extraite de la musique de scène du « Chandelier » d’Alfred de Musset. – 9..... – 8........................................ Bajo la mesa.................. pour voix moyenne et piano (1951) (2’40’’)........... vocalise (1931) Voix moyenne et piano (2 voix égales) .......... Le petit âne blanc.1............... – 2. Le palais abandonné......... pour trompette ut ou si b et piano (1950) ........................................ W B J AC AL21715 — BERCEUSE DE GALIANE............................................... castagnette...... AL23531 — CHANSON DE FORTUNIO................1..... flûte et piano..).. La marchande d’eau fraîche........ pour voix moyenne et piano (1934) (1’10’’)........................... Voix moyenne........ La cage de cristal.... Matériel : 1 flûte................MUSIQUE INSTRUMENTALE Trompette : AL20950 — IMPROMPTU..... cordes....... « VOCALISE-ETUDES....... en location 1 1 1 1 – 1 1 1 0 – Timbales........ 1....... collection A. NO 123 (ARIA) ».......... La meneuse de tortues d’or... pour — CANZONE MADRIGALESCA de Francesco Milani 2 voix et piano (1922) ................... 1 harpe.. W Poèsie de Constantin Weyer...... en location AL AL28928 AL AL17792 AL V — CHANSON DE SANCHO. Orchestration Adriano (1989) .... Accompagnement de quintette à vent .................................... – 7..........1.......... Dans la maison triste........ Le vieux mendiant...............) ............... – 5... Voix seules....... – 3.. harpe... O Poésie de Paul Morand et Alexandre Arnoux.................. pour voix baryton et piano (1936) ....... pour chant et piano (1932) (1’30’’) .........0.. cordes (1............... — CHANSON DU RIEN...................... T (XVIIe HE28085 s.... transcription de la vocalise .. en location 25 .... recueil de 8 pièces (2002) .. arrangement pour trombone et piano par Blair Bollinger....................... L....... – 6......... Hettich .. BC MUSIQUE VOCALE ET CHORALE Œuvres vocales : AL17777 AL18173 AL17760 AL18016 — ARIA.... V Trombone : AL29355 — HISTOIRES (1939)... ........................... N° 4 : 1 1 1 1 – 1 1 0 0 – Timbales.. en location 1 1 1 1 – Harpe ad lib... cordes... 3 et 4 : poésie de Philippe Chabaneix...... poésie d’A...... N° 4 « Fête Nationale » : 2 2 2 2 – 2 1 1 0 – Percussion.... — QUATRE CHANTS.......... poésie d’Alexandre Arnoux ......... – 2.......................... pour voix moyenne et piano (1927) 1...... cordes...... — COMPLAINTE DE FLORINDE.................... Elle est venue. Jean-Aubry – Nos 2...... cordes....... paroles de William Aguet .. poésie d’Alexandre Arnoux ... cordes. – 3....... 3.. N° 2 : 0 0 1* 1 – 1 1 1 1 – Timbales.......... Après minuit...... pour voix soprano et piano ou clavecin (1943)................... Romance........................ Orchestration Henri Tomasi ............ CHANSON DU DUC........... AL N° 1 « Romance » .............. T — LE PETIT ÂNE BLANC..... Comme elle a les yeux bandés. CHANSON DU DÉPART DE DON QUICHOTTE... cordes............... CHANSON À DULCINÉE....... – 2....... harpe.......... N° 3 « Comme elle a les yeux bandés » ................................. Mélancolie... V Accompagnement d’orchestre des nos 2 et 4............... en location N° 2 « Mélancolie » : 1 1 1 1 – 1 1 0 0 – Célesta................ Arnoux R V O O Accompagnement d’orchestre des quatre chansons... percussion..............MUSIQUE VOCALE ET CHORALE AL21630 AL21631 AL21632 AL21633 AL HE31151 AL16605 AL HE29597 HE33212 HE AL21716 AL16435 AL19925 AL — CHANSONS DE DON QUICHOTTE.... célesta.. – 3... N° 3 : 0 0 1 1 – 0 1 0 0 – Clavecin..... cordes..................... — DEUX CHANSONS DE MELPOMÈNE...... 4........ pour voix mezzo-soprano et piano ou harpe (1951) ....... Familière............. 2. Fête Nationale.... en location N° 1 : 0 1 0 1 – 0 1 0 0 – Guitare ou clavecin............................... pour voix moyenne et piano (1910) N° 2 : Chanson « Elle avait trois couronnes d’or ».................................... harpe......... pour voix moyenne ou grave et piano (2’10’’) AF Poésie de Pierre Lorys................ W Accompagnement d’orchestre des trois chansons .......... saxophone alto....................... poésie de Ronsard ........................ AC — TROIS CHANSONS de Charles Vildrac............... pour voix moyenne et piano (1947) 1....... en location 2 2 2 2 – 2 1 1 0 – Timbales. 26 ....... des quatres chants ............................ CHANSON DE LA MORT DE DON QUICHOTTE.. Le recueil... – 4. clavecin................ No 1 : poésie de G. pour voix basse et piano (1932) 1.................... Q — DEUX MÉLODIES.......................... quintette à cordes............... poésie de Maurice Maeterlinck ........... ... Le Doyen « L’armée possède maintenant. anglais et allemand) .... Texte de Nino (1936) ...T...... C — CHANT DE FOLIE (1924). Jeanneton « Lorsque j’avais sept ans à peine. — LA VERDURE DORÉE............. Chant des vendeuses de pommes de pin.......................... Chant des charlatans............ Le Roi « Je ne puis rien dire.................... 1....... AL W Œuvres chorales : AL19319 AL HE28758 HE31150 — LA BERCEUSE DU PETIT ZÉBU (ou FLEURS DES CHAMPS) Chœur à 3 voix d’enfants ou de femmes.... paroles de William Aguet.................................... chœur à 4 voix mixtes avec accompagnement de piano (Texte français.... pour chœur à 3 voix égales sans accompagnement. Jeanneton « Romances : Pour peu qu’un jour j’y consente. airs séparés avec accompagnement de piano 1........... pour chœur S......................... » 7...... Mon amante a les vertus de l’eau... – 2... » 5..... Le Cabaretier maigre « Ah......... — QUINTETTE DE LA PEUR... pour voix moyenne et flûte... pour voix moyenne et piano (1924) N° 4 : Personne ne saura jamais..........S.......... c’était un fier cabaret » 6.. On me dit.. 1. sans accompagnement de piano.... » HE29276 AL24892 — DEUX STÈLES ORIENTÉES..............A. poème de Machiavel (1924) .MUSIQUE VOCALE ET CHORALE — LE ROI D’YVETOT....................................... poème de Victor Segalen (1926) ....... avec accompament de piano (1943)........ » 3.. 27 F V ... » 2.... extrait de l’Opéra-bouffe radiophonique « Barbe Bleue » ................................. – 2..... poème de Tristan Derême ......... La Gazette « Chanson du meunier » 4. en location (voir également à « Œuvres symphoniques ») — DEUX CHANTS DE CARNAVAL.........B............. Le Roi « Enfin me voilà sur la place.. Roussel.M. Premier morceau de la partition collective écrite par J. Durée 25' 112*1 – 2110. MACBETH (1948). Durée 27' Suite symphonique en 2 parties (15' et 12') tirée de l'Opéra du même titre.F. Editions Peters. Kochno. cordes.CHEZ D'AUTRES EDITEURS ŒUVRES SYMPHONIQUES LES AMOURS DE JUPITER (1945). xylophone. timbales. Honegger. direction V. Petit. créée en concert à Paris en 1932 par l'Orchestre Pasdeloup. * ou petite flûte – ** ou contrebasson Suite tirée de la musique de scène pour la pièce de E. Koechlin. piano. percussion. Créée à Paris en 1948 en version de concert par l'orchestre Lamoureux. Ibert. direction : A. * et saxophone alto Tirée de la musique de scène de la pièce de J. Editions Françaises de Musique (E. G. OUVERTURE POUR LE 14 JUILLET (1936). Suite extraite de la musique du film d'Orson Welles. cordes. direction : Rhené-Bâton. célesta. harpe. Lazarus. A. SUITE SYMPHONIQUE « PARIS » (1932). timbales. Créée en concert à Paris en 1976 par l'Orchestre des Concerts Pasdeloup. Fantapié. LA LICORNE « THE TRIUMPH OF CHASTlTY » (1950). Girard. D. Editions Salabert. cordes. cordes. xylophone. Editions Durand. piano. célesta. chorégraphie : R. (Voir à « Œuvres lyriques ») Editions Durand. Leeds Music Corporation. Romains « Donogoo-Tonka » créée à Paris en 1930 au Théâtre Pigalle. Durée 21' Musique du ballet filmé « Invitation to the Dance » de Gene Kelly. C. célesta. pour accompagner la pièce de Romain Rolland « 14 juillet » représentée à Paris en 1936 au Théâtre de l'Alhambra. percussion. percussion. Suite du ballet de Ruth Page crée en 1960 à l'Opéra de Chicago. D. Golschmann. New-York. Labiche « Un chapeau de paille d'Italie » représentée à Amsterdam en 1929. Durée 25' 2222 – 2211. Milhaud. Editions Le Chant du Monde. Partition d'orchestre et transcription pour piano.C. CIRCUS (1952). Bigot. PERSÉE ET ANDROMÈDE (1921). piano. Durée 14' 1*011** – 1110. Durée 13' 111*0 – 0110. direction : H. direction : E. créé à Paris en 1946 par les Ballets des Champs-Elysées. direction : l'auteur . Suite du ballet en 5 tableaux. harmonium. Auric. * 1 saxophone. A. DIVERTISSEMENT (1928). piano. 28 .). scénario de B. percussion. Durée 4'15’’ Pour orchestre d'harmonie. Créée en concert à Paris en 1930 par l'Orchestre Symphonique de Paris. Shakespeare adaptée par A.E. de Musset. (Voir « Divertissement » à « Œuvres symphoniques ») Editions Durand. Moulaert. Créée à Paris. Editions Françaises de Musique (E. Gide. chœurs. Jouvet . au Stadsschouwburg . Marty . direction : J. Martinon. (Voir Suite symphonique « Paris » à « Œuvres symphoniques ») 29 . orchestre dirigé par L.T. cordes. décors : J.TONKA (1930) Pièce de J. Durée 1h 30' Opérette en 2 actes écrite en collaboration avec A. UN CHAPEAU DE PAILLE D'ITALIE (1929) Pièce d'E. livret de Nino d'après les « Moralités légendaires » de Jules Laforgue. piano. alto.F. en 1936 à la Comédie Française. Colin . mise en scène : L. Représentée à Amsterdam. mise en scène : J. cordes. à l'Opéra. Hugo.G. Editions Durand. ténor.. orchestre dirigé par R. xylophone. Romains. chœurs de 6 Néréides (1ers et 2es sopranos). timbres.L. de Meester Jr. en 1930. en 1975 par l'Orchestre National de l'O. direction : M. LES PETITES CARDINAL (1937). Editions Peters. Halévy « La Famille Cardinal » 1111 – 1011. ŒUVRES LYRIQUES PERSÉES ET ANDROMÈDE (1921). mise en scène : G. Charpentier. Créé à Paris en 1929. en 1945. livret de A. LE CHANDELIER (1936) Pièce d'A. en 1938 au Théâtre des Bouffes Parisiens. 3 barytons. Labiche. décors : P. Créé à Paris. décors : A. 1 mezzo-soprano. Arntzenius. percussion. piano. Représentée à Paris.). célesta. Editions Choudens. Busser. 6 ténors. en 1929. Durée 50' Opéra en 2 actes. Jolivet. mise en scène : J. Créée à Paris. timbales. 4*3**24*** – 45****31. orchestre dirigé par A.M.. MUSIQUE DE SCÈNE ANTOINE ET CLÉOPATRE (1945) Pièce de W. décors : R. 12 rôles : 2 sopranos. Représentée à Paris. orchestre dirigé par J. Ibert.R. Texte en français et en allemand. * dont 1 petite flûte – ** dont 1 cor anglais – *** dont 1 contrebasson – **** dont 2 cornets 4 rôles : soprano. cordes. Cariven. à la Comédie Française. DONOGOO . basse chantante.M. guitare. 2 harpes.). Durée 25' 2222 – 2220. percussion (6ex. direction : H. Barrault .ŒUVRES SYMPHONIQUES TROPISMES POUR DES AMOURS IMAGINAIRES (1957). percussion.F. sax. Baty . Brach d'après le roman de L. au Théâtre Pigalle . Honegger . Willemetz et P. Ronde. La Machine à coudre. Sérénade sur l'eau. Editions Salabert. Durée 8' Editions L'Oiseau-Lyre. – 6. Le Cavalier sans souci.) (Voir à « Œuvres symphoniques ») MUSIQUE DE CHAMBRE CINQ PIÈCES EN TRIO (1935) pour hautbois. PETITE SUITE EN 15 IMAGES (1943). d'après une vocalise. La machine à coudre. – 14. Metro-Goldwyn-Mayer 1954. Editions Hug-Fœtisch. – 9. – 11. Editions Françaises de Musique (E. Prélude. Berceuse aux étoiles. 1. – 2. décors : Leonor Fini. – 7. – 5. Extrait du recueil « A l'exposition ». Transcription de Azpiazu. – 8.ŒUVRES CHOREGRAPHIQUES LES AMOURS DE JUPITER (1945). MUSIQUE INSTRUMENTALE Piano : L'ESPIÈGLE AU VILLAGE DE LILLIPUT (1937). – 2. – 4. Durée 25' Ballet de Ruth Page . Saxophone : MÉLOPÉE (1973) pour saxophone et piano. Les Crocus. – 4. Le gai vigneron. Hugo. Danse du cocher. clarinette et basson. Pipeau : PASTORALE (936). Romance. 30 . – 10.M. Durée 21' Premier des trois ballets filmés composant « Invitation to the dance » de Gene Kelly. Quadrille. Le gai vigneron. Kochno .F. La Promenade en traîneau. Prélude. – 5. scénario de B. Berceuse aux étoiles. – 13. Editions l'Oiseau-Lyre. Guitare : CINQ PIÈCES DE LA PETITE SUITE EN 15 IMAGES pour piano (1982). (Voir à « Œuvres symphoniques ») CIRCUS (1952). Editions Hug-Fœtisch. L'Adieu. Basson : CARIGNANE (1952) pour basson et piano. LA LICORNE ou « THE TRIUMPH OF CHASTlTY » (1950). – 3. Editions Henry Lemoine. Editions Salabert. – 12. Durée 28' Ballet en 5 tableaux.– 15. 1. Parade. Editions Pierre Noël. – 3. Ronde. Premier bal. décors : J. Texte de W. Orchestre de la Suisse Romande et Chœur mixte de RadioLausanne. Créée en 1944 par la Radiodiffusion Française. ŒUVRES RADIOPHONIQUES LES AVENTURES DE BORO ET TISS (1954) Dessins animés pour la radio. Desarzens. livret de W. 31 .MUSIQUE VOCALE VOCALISE (1927). Ibert. Editions Henry Lemoine. Evocation de Cervantès pour le 4e centenaire de sa naissance. Créés à Radio-Lausanne (Suisse) en 1954. Texte de G. direction : J. Créé à Radio-Lausanne en 1943. LA TRAGIQUE HISTOIRE DU DOCTEUR FAUST (1942). Créée à Radio-Lausanne en 1947. Aguet. direction : E. Ansermet. direction : V. DON QUICHOTTE DE LA MANCHE (1947). Texte de W. Aguet. Aguet. Boissy d'après l'œuvre de Christopher Marlowe. Orchestre de la Suisse Romande. orchestre de chambre et chœurs de Radio-Lausanne. BARBE-BLEUE (1943). Durée 55' Opéra-bouffe. 32 . ni les films où J.MUSIQUE DE FILM FILMS DATES RÉALISATEURS Les Cinq Gentlemen maudits 1931 Julien Duvivier Les Deux orphelines 1932 Maurice Tourneur Don Quichotte (avec Chaliapine) 1932 Georg Wilhelm Pabst La Pacification du Maroc 1934 Maurice Tourneur Justin de Marseille 1935 Maurice Tourneur Golgotha 1935 Julien Duvivier Maternité 1935 Jean Choux Koenigsmark 1935 Maurice Tourneur Le Coupable 1936 Raymond Bernard Courrier-Sud 1936 Pierre Billon Paris 1936 Jean Choux Anne-Marie 1936 Raymond Bernard L'Homme de nulle part 1936 Pierre Chenal La Maison du Maltais 1937 Pierre Chenal Papa Lebonnard 1937 Jean de Limure Feu 1937 Jacques de Baroncelli Héros de la Marne 1938 André Hugon Le Patriote 1938 Maurice Tourneur Angelica 1938 Jean Choux Thérèse Martin 1938 Maurice de Canonge La Comédie du Bonheur 1939 Marcel L'Herbier La Charrette Fantôme 1939 Julien Duvivier Félicie Nanteuil 1942 Marc Allegret Les Petites du Quai aux fleurs 1943 Marc Allegret Le Père Serge 1945 André Hugon Macbeth 1948 Orson Welles Invitation to the Dance : Circus 1952 Gene Kelly Marianne de ma jeunesse 1954 Julien Duvivier (Cette liste ne comprend pas les courts-métrages. Ibert n'a écrit qu'un seul morceau. comme la chanson de Panique). Moretti.A. Faust. Audoli. Hutchins.RCA RD 60450 – Sol. Dutoit . Oradea. Petri Alanko.554222 – Helsinki Philharmonic. C. Wiesler. Dir.SONY CLASSICALE SK892 CONCERTO POUR FLÛTE : – Sol. J. K. Zuohang Chen . Auguin . Orpheus Chamber Orchestra. P.CHANDOS CHAN 8840 – Sol. Dir. Moyse. Rampal. Dir. A. J. Milan. Desgraupes . J. Valdès .P.ONDINE ODE 802-2 – Sol. Adriano MARCO POLO 8. Ostrobothnian Chamber Orch. San Diego Chamber Orchestra. Manhattan Chamber Orchestra. Scottish Chamber Orchestra. N.A. Withcombe. Orchestre des Concerts Lamoureux. Lelièvre et P. J. Zukermann. Dir. Dir.DECCA 440 332-2 CAPRICCIO : – Ensemble instrumental J.W. X. Radio Finlandaise . Dir.L. Bedford . Bornkamp. S. M.REM 3111 46 XCD – Sol. Rahbari . Dir. Clark .OLYMPIA OCD 420 – Sol. M. E. G.REM 311146 XCD – Sol.NEWPORT CLASSIC NPD 85531 – Sol. P. de la Garde Républicaine. Gaubert . Dir. Kölner Rundfunk Sinf. B. Orch. Dir. Orchestra de Bratislava. Dir. C.223374 – Sol. R. R.ADDA 581263 – Sol.ADDA 581263 – Sol. Dir. Dir.A.CLAVES CD 50501 – Sol. Bikelund. Dutoit . Radio Bratislava Symph. Orchestre Philharmonique de Nice. Clark . M.BIS CD-529 – Sol.DECCA 440 332-2 – Sol.2 – Sol.W.CORELIA CC 801852 – Sol. Dir.DECCA 440 332-2 – Orchestre des Concerts Lamoureux.VANGUARD Classics 682402 – Sol. Marion. Dir. Galway. Dir.CANZONE CAN 33008 – Sol. Dutoit . T.550980 – Piano 4 mains. M. The Manhattan Chamber Orchestra.EMI CDC 54301-2 – Sol. Dir. Hickox . Kreger. Juha Kangas .ONDINE ODE 894-2 LA BALLADE DE LA GEÔLE DE READING : – Slovak Radio Symph. B. Dir. Tessiau. J. Orch. Harmonie Ensemble New-York. Gremelle. de Froment . J. E. Dir. Dir. Clark . Louie. Ensemble Erwartung. P.MARCO POLO 8. Dir. D. Desgraupes . Dir. Helsingborg Symphony Orchestra. Leppard . Audoli . M.ARION ARN 68117 – Ensemble Erwartung. Orchestra. Dir.MUSIC & ARTS CD-649 33 . E. N. Petit . B. Orchestra de Bratislava et Chœur Philharmonique Slovaque. Dir.ERATO 2292-(45839-2) – Sol. Camerata Amsterdam. Mule. Petit .Y.EMI Classics 572360-2 – Sol. B. Candis . Dir.223508 & NAXOS 8. Dir.NEWPORT CLASSIC NPD 85598 – Sol. S. Dutoit .E. D.COLLINS CLASSIC 12102 – Sol. Kelly. S. J. Dir. Richmann . Weierink . Leif Segestam .223508 & NAXOS 8. Dir. Petit. Yutaka Sado . Marsalis. F.550980 CONCERTINO DA CAMERA POUR SAXOPHONE : – Sol. English Chamber Orchestra. Barra . Dir. Martin.DISQUES COMPACTS (CD) Œuvres éditées chez Alphonse Leduc ŒUVRES SYMPHONIQUES BACCHANALE : – Orchestre Symphonique de Montréal.SRIT CD 74. E. S. Graf.. S. R. Adriano . Boulanger . J.OPUS 9350 2050 – Sol. Orchestra Academy of St.L.MARCO POLO 8. R. Baudo . Dir. L. Rahbari.KOCH LC 6644 – Sol. Buchman. Bryan. BRT Philharmonie Orchestra. orch. Orchestre de Chambre J. Dir.DENON 33C37-7923 – Sol. S. F. Orch. R. A.L. Marriner . Fourneau. M. City of London Sinfonia. Acel . Orch.CAPRICCIO 10495 CONCERTO POUR VIOLONCELLE : – Sol. P. C. Dir. Baud-Bovy . M. Bigot . Ensemble Erwartung.L. Association Cortese BOSTONIANA : – Orchestre Symphonique de Montréal. Stinton. Dir. Orchestre de la Suisse Romande.ARTE NOVA 74321 27786 2 – Sol.NAXOS 8. Orchestre de Chambre J. Dir. Dir. Wieder-Atherton. Levine . Novaux. A. Dir. Gagnepain. Dir. Dir. M. J. A. Orch.DANTE production LYS 352 – Sol. S.ADDA 581263 – The Manhattan Chamber Orchestra. Desgraupes . Symph.NEWPORT CLASSIC NPD 85531 CHANT DE FOLIE : – Siovak Radio Symph. Orchestre Symphonique de Montréal. Harler. C. Orchestre National du Danemark. Phil. DECCA 440 332-2 – San Francisco Symphony. Dir. Orch. C. C. Dir. Dir.554222 VALSE (L'ÉVENTAIL DE JEANNE) : – Philharmonia Orchestra. Walter. Dir. de Bratislava. J.DORIAN 90.A.CORELIA 88615 TROIS PIÈCES DE BALLET « LES RENCONTRES » : – Slovak Radio Symph.EMI CDM 7 63416 2 – Tokyo Métrop. London Symphony Orchestra.A. et C.GALLO CD 680 – Piano 4 mains. Dir. Dir.TUXEDO MUSIC 7 619924 120188 – Minnesota Orch. Süddeutsches Kammerorchester Pforzheim. H. Z. Ibert .554222 – Philadelphia Orchestra.NEWPORT CLASSIC NPD 85531 – Slovak Radio Symph.RCA VICTOR 09026 61895 2 – Dallas Symphony Orchestra. E. V. Dir. C. Dir. Ensemble instrumental J. Previn . N. Dir. J. Dir. Dir.CAMM 130045 SYMPHONIE MARINE : – Orchestre des Concerts Lamoureux.NAXOS 8. Dir. Dir. de Lancie. Dir. Dir. Dutoit .550980 SYMPHONIE CONCERTANTE POUR HAUTBOIS ET ORCHESTRE À CORDES : – Sol.NAXOS 8. J. Lajos Lencsès. Czarnecki . G. Simon . Dir. Spanoghe.223854 ESCALES : – Orchestre de l'Opéra de Paris.CPO 999 193-2 – Sol.MARCO POLO 8. Mata . Adriano . C.RCA VICTOR 09026 61500 2 – Orchestre National de France. Adriano .550980 GOLGOTHA : – Slovak Radio Symph. Müller . Audoli . Dir. Moscow Symph. Dir. J. A. P. E.181 – Orchestre National de France. Charles Munch . Brabant Conservatory Wind Orch. Symph.DECCA 440332-2 LOUISVILLE-CONCERT : – Orchestre Symphonique de Montréal. Eije Oue .MARCO POLO 8.DECCA 440 332-2 OUVERTURE DE FÊTE : – Orchestre National ORTF.W.EMI Classics CDM 65422 2 8 – Orchestre des Concerts Lamoureux.DENON DC 8001 – Los Angeles Philharmonie Orchestra.A. Orch. Bellerophond . Orchestra et Chœur Philhamonique Slovaque. Monteux . Association Cortese – Piano 4 mains. Stokowski . Ormandy . Manhattan Chamber Orchestra. Dir. L.MERCURY 432 003-2 – Orchestre National ORTF. Dir. Orchestra de Bratislava.MUSIC & ARTS CD M & ACD 787 – Orchestre Symphonique de Montréal. Pichaureau . Dir. Stokowski .MARCO POLO 8 223287 HOMMAGE À MOZART : – Orchestre Symphonique de Montréal. Lelièvre et P.SONY CLASSICAL SBK 62644 – Piano M. J. Clark . Dir. Mirel Iancovici. Previn . Schellenber. Dir. Dir.554222 OUVERTURE POUR LE 14 JUILLET : – Orchestre Harmonie. G. Dir. Yutaka Sado .TLNT 48 – Sol.CHANDOS CHAN 8356 34 . Orchestra.. Jan Cober . Paray . D. Dir. Dir. Dir.223508 & NAXOS 8. Dir. Yutaka Sado .NEWPORT CLASSIC NPD 85598 – Sol. Dir. R. A.PHILIPS 426 255-2 – Detroit Symphony Orchestra. Dutoit . Andranian .EMI CDM 7 64276-2 – Orchestre des Concerts Lamoureux. J. Adriano . Pesko . Manhattan Chamber Orchestra. Dir. H. P. L.550980 SUITE ÉLISABÉTHAINE : – The Manhattan Chamber Orchestra. Adriano MARCO POLO 8. Rosen.REFERENCE RR80CD FÉERIQUE : – Slovak Radio Symph.NAXOS 8. Yutaka Sado .223508 & NAXOS 8. Adriano .ARION ARN 68117 – Sol. Tessiau. Dir. Lucarelli.EMI CDM 7 64276-2 – Boston Symphony Orchestra. E. Dir. R. Clark .ŒUVRES SYMPHONIQUES – Sol.RCA GD 879801 – Sol. Fournet . Dutoit .223508 & NAXOS 8. Martinon . Audoli. Martinon . Clark .MARCO POLO 8.W.NEWPORT CLASSIC NPD 85598 – Sol. R. Dir.II. Dir. de Bratislava.WORLD WIND KKCD97019 DIANE DE POITIERS : – Suites I . CHANDOS CHAN 6543 – Berlin Philharmonie Wind Quintet . J. Violon. Salo.KONTRAPUNKT 32202 35 . Hülsmann. Violon. Alto.ADDA 581263 – OLYMPIA OCD 468 – Collegium Musicum Soloists . Gagnepain.DARMINGHAUS UND GRIMM MD + GL3291 – Pro Arte Wind Quintet . Tzipine.288-2 – Quatuor Parisii . Grotenhuis. Flûte T.C.A. Flûte J. Sulzenbacher . Goimard. Hp. Dir.ARION ARN 68 117 – Ensemble Erwartung.EMI CLASSICS 556488-2 DEUX INTERLUDES : – (Flûte. Ullner. Harpe) .AD ES 13. Clavecin) .L. Dir.KONTRAPUNKT 32202 – (Flûte. Violoncelle N. Harpe) Collegium Musicum Soloists . Jamet . Violon. Vc. Moullière.OLYMPIA OCD 469 DEUX MOUVEMENTS (Quatuor à vent) : – Collegium Musicum Soloists . Harpe) Ensemble Arpeggione . Willis.AMPLITUDE CLCD 2020 – Ensemble Serenata de Genève .OLYMPIA OCD 468 – Piano E.K. Desgraupes . Dir. Pahud . Violon. Kahn . M. Alto R.KONTRAPUNKT 32202 – ALBANY RECORDS TROY 145 – OLYMPIA OCD 469 LE JARDINIER DE SAMOS : – Ensemble instrumental Audoli. Violon. Van Wynsberge.BIS CD-536 STÉRÉO – Prague Wind Quintet .ALBANY RECORDS TROY 145 – Piano A. Piano L. Russo.PAULA DENMARK PACD 58 – Ensemble Pentaèdre de Montréal . B. .REM 311146 XCD – (Flûte.KONTRAPUNKT 32202 – Piano S.OLYMPIA OCD 469 TRIO (pour Violon.PIERRE VERANY PV 7000 1 TROIS PIÈCES BRÈVES : – Quintette à vent de Paris .CRS CD 9153 – Piano M.ADDA 581060 – Orchestre de Chambre J. Harpe) Ensemble Auréole .ADES 13. J.KONTRAPUNKT 32202 QUATUOR À CORDES : – Quatuor Parrenin .W.ADDA 581060 – (Flûte. Pameijer .L’EMPREINTE DIGITALE ED 13110 MUSIQUE DE CHAMBRE ARIA : – Clarinette J. Flûte E. Ignacio .ADDA 581263 – Bläser Quintet .ADDA 581126 – Nieuw Nederlands Strijkkwartet .REM 311146 XCD – OLYMPIA OCD 469 – Vn. Harpe) Orchestre de Chambre J. X.SUPRAPHON STÉRÉO 11 0372-2 – Scandinavian Wind Quintet .QUANTUM DQM6971 – Piano A.KOCH 3-7102-2H1 – (Flûte. dir. Kahn . Violon K.ALBANY RECORDS TROY 145 – Piano P. Violoncelle & Harpe) : – Ensemble Arpeggione . Le Sage. Petit . G. Violon C.288-2 – Ensemble Erwartung .L. Flûte S.NIMBUS RECORDS 742327 – Athena Ensemble . Flûte S.ŒUVRES LYRIQUES (OPÉRAS) ANGÉLIQUE (Opéra-Bouffe en 1 acte) : – Livret de Nino. Christiansen .GALLO CD 527 – The Sundswall Wind Quintet . Orchestre et Chœurs du Teatro Massimo de Palerme. Macomber. Petit . Yoram David FONIT CETRA NFCD 2038 LE CHEVALIER ERRANT (Épopée chorégraphique avec chœurs mixtes) : – Chœurs et Orchestre National de l’ORTF.A.ALBANY RECORDS TROY 145 – (Flûte. Willis.CAPRICE CAP 21497 – Collegium Musicum Soloists . Audoli .W. Flûte E. MUSIQUE DE CHAMBRE – OLYMPIA OCD 468 – Quintette à vent Wien-Berlin . Guitare S.DARRINGHAUS UND GRIMM MD + GL 3345 – Piano Jean-Paul Sevilla . Castagner.223409 36 . Fromanger.ERATO 2292-45837-2 – Flûte C. Rampal. Moyse.ADES 13. Whitely . Klinko .PRIORY PRCD 619 ENTRACTE : – Flûte PL Graf.DANTE PRODUCTION LYS 352 – Flûte D.OLYMPIA OCD 469 – Sol.BIS CD 60 – Flûte B. Vigh . Harpe A.ARCOBALENO SBCD-1516 – Piano Franco Cesarini. Blanco . Harpe J. Jamet . Kozielska . Fontan-Binoche .SIMAX PSC 1067 – Piano Hae-won Chang .EMI CDC 7 54884 2 – Flûte J. Guitare W. Harpe M. Lande.C.MARCO POLO 8. Saxophone Orazio Borioli . Howard Panny . J. Peck.GALLO CD 516 – « Le Petit Âne Blanc ». Guitare A.P. Harpe E. van Staalen . Harpe S. Mildonian .RCA VICTOR GD87707 – Quatuor de Clarinettes de Paris . Guitare L.CLAVES CD 50-408 – Flûte J. Harpe L.OLYMPIA OCD 469 ARIETTE : – Guitare Hogeman .TOLL POPPIER TP103 HISTOIRES : – Piano Shinobu Yamada . Hargon. Guitare K.KONTRAPUNKT 32202 – Flûte SA Kahn. Franssen . Harpe Herner Lucas . Piano M.ALBANY RECORDS TROY 145 – Flûte E.THO CTH 2136 – Guitare O.208-2 – Flûte M. van Staalen . Wynberg . Piano S. Guitare F. Lord . Bornkamp. Lagoya .OLYMPIA OCD 469 CAPRILENA : – Violon Kees Hülsmann . Ragossnig . Laskine .CAPRICCIO 10765 ÉTUDE-CAPRICE « pour un Tombeau de Chopin » (pour Violoncelle) : – Violoncelle M. Guitare 1. Larrieu. Kotnowska. Fenley . Milanovich.DENON 38C37-7301 – Flûte Simion Stanciu " Syrinx ". Hannibal . Guitare J.OLYMPIA OCD 469 FRANÇAISE : – Piano Hae-won Chang .SEPM QUANTUM QM 6937 – Flûte D.ERATO 2292-45616-2 – Flûte Shigenori Kudo.SONORA S022573 – Flûte TL Christiansen. Grotenhuis .SONY SK 48033 – Flûte J. von Bahn.CBS 32DC 526 – Flûte G. Franssen . Guitare D. Harpe Naoko Yoshino .DELOS DE 3143 – Flûte M. Pameijer.SU3579 MUSIQUE INSTRUMENTALE L'ÂGE D'OR : – Saxophone A.LEBLANC FR 920413 – Piano P. Olsen . Katin .S.BOST 1027 – Flûte E. Hand .CHANDOS CD CHAN 6581 – Hautbois V.RCA 62350 – Hautbois J. Lardé.MARCO POLO 8.OLYMPIA OCD 468 GHIRLARZANA (pour Violoncelle) : – Violoncelle M. Anderson.2223409 – Guitare O.ADAM ACD-0018 – Piano Klaus Schilde . Fransen .SONY CLASSICAL SK 62666 – Afflatus Quintet . Violon Jascha Heifetz . Lafon . Guitare O. Harpe M.OLYMPIA OCD 469 – Flûte M. Petri. Piano Brooks Smith.OLYMPIA OCD 469 CHORAL POUR ORGUE : – Sol. A. Piano Y. Fabbriciani . Stoop . Christiansen .A.PHILIPS PHPS 422344-2 – Trompette Th. Willis . Guitare Purrucker .TIS SO 1174 TS – Duo Concertante .SKARBO SK 1993 PIÈCE ROMANTIQUE : – Piano Hae-won Chang .PRIORY RDC 558 SIX PIÈCES POUR HARPE : – E.SEPM QUANTUM 7020 PARABOLES (pour Deux Guitares) : – Frankfurter Gitarrenduo . Piano A.CLAVES CD 50-704 – A. P.KONTRAPUNKT 32202 – Piano A. Piano Noël Lee . Grauwels .OLYMPIA OCD 469 JEUX : – Flûte Marc Beaucoudray.MARCO POLO 8.MUSIQUE INSTRUMENTALE – Piano P.A. H.ALBANY RECORDS TROY 145 – T. Kahn .KONTRAPUNKT 32202 – E. Gerard Brooks .L. Salo.L’EMPREINTE DIGITALE ED 13083 PIÈCE POUR FLÛTE SEULE : – P.PIERRE VERANY PV 793041 – Trompette P.AMB 97840 – O.BIS CD 459 – S. Toccata. Larrieu . Willis Flûte S. Le vent dans les ruines. Le Sage .ADDA 590016 – Flûte Kurt Redel. Duchemin .G.KONTRAPUNKT 32202 – Flûte S. Henry .223409 SCHERZETTO : – Harpe Markus Klinko .ALBANY RECORDS TROY 145 – Flûte E. Kahn. Pontinen .ASTURIA STÉRÉO DP87022 – M. Piano E. 31-2 – Guthy. Franssen. Flûte TL Christiansen . Piano P. Kahn . Graf . de Rijke . Piano S.OLYMPIA OCD 468 LES RENCONTRES : – Piano Hae-won Chang . Stevens.AD ES 13.ARION ARN 68238 – Flûte TL Christiansen.L. Wiesler . Pahud. Masseurs. Les Rencontres) : – Sol. J.OLYMPIA OCD 469 – R.EMI Classics 556488-2 ŒUVRES COMPLÈTES POUR ORGUE : – Sol. Spinosi . Caens.PAVANE ADW 7197 – A.OLYMPIA OCD 468 – Flûte Dans. et P.HEK Chr. Pameijer .288-2 – Trompette T.MARCO POLO 8. Piano Zita Camo .DENON 38C37-7301 – M.ALBANY RECORDS TROY 145 IMPROMPTU : – Trompette R. Grotenhuis . Petite Suite en 15 images. Daboncourt .DENON-CO-79463 37 .DAM PL 864 – J.288-2 – M.223409 TROIS PIÈCES POUR ORGUE : – Sol.CRYSTAL RECORDS CRYR S 367 – Trompette H. Rauscher . Beaufort . Pameijer. Piano R. Debost .ARTS 447167-2 (Clémusic) – Sol. Gazzelloni . Salo .FUGATTO FUG 009 ŒUVRES POUR PIANO (Française. Piano Yves Henry . Grotenhuis . Valse. M. Piano R.THO CTH 2136 – Duo Geminiani . Histoires. Sebillotte . Hordenberger. Piano S.Y.ADES 13. Del motte . Delacour .EMI 7545672 – Harpe Margit-Anna Süss .De PLEIN VENT DPV CD 8901 – S.OLYMPIA OCD 468 – Flûte E. Dir.223409 MUSIQUE VOCALE BERCEUSE DU PETIT ZÉBU : – Petits Chanteurs à la Croix de Bois . Orchestre. Kunzel .6149 CHANSON DE SANCHO : – H. Ibert .-J. Schadeberg. Dir. Flûte Goodberg .NIMBUS NI 5029 – Basse A. Collard . Piano Famer . J. Chaliapine. Chaliapine.5088 – Basse F. Orchestre.223287 – Baryton J. Martinon . McMahon .ERATO 4509-92238-2 – Piano Hae-won Chang . Flûte S. J.A. Cebro . Beardslee. E. Dir. J. Ibert .EMI CDM 7 63416 2 DIVERTISSEMENT : – Orchestre Symphonique de Montréal. Dir. Kiichli.MHS 512389 M 21 MÉLODIES : – Soprano M.CHANDOS CHAN 8578 – Piano Hae-won Chang . Orchestra.MARCO POLO 8.POINT PCD . Laquerre. E. Piano C.VOX MUNDI 200111.P.GASPARD YM 3 1004 – Soprano B.ALBANY RECORDS TROY 145 – Soprano Y. Rosenbaum .TEMPO AUVIDIS CD A.288-2 DEUX STÈLES ORIENTÉES (Poèmes de V. Piano M. Baryton F. Barra . Dir. J.DECCA 421 527-2 – City of London Sinfonia. Dir. Piano J. Segalen) : – Soprano Ch.223409 LE VENT DANS LES RUINES : – Piano Hae-won Chang .MARCO POLO 8. Slovak Radio Symp. Haugland. Ferrari . R. Slovak Radio Symp. Dune. Dir.VIRGIN CLASSICS CD VC7 90765 – Orchestre du Conservatoire de Paris. Marcoulescou. Dir. Flûte E. Dir. Dutoit . Dir.MARCO POLO 8. Piano W. Dir.TELARC CD-80294 38 .BUDG 421 173-2 – Diego Chamber Orchestra.2 – Basse H.EMI PATHE MARCONI CDC 7 49288 – Basse Gehman. 28 MÉLODIES : – Soprano C. Schlesser . Reeh.RICHE LIEU RIC 2 9482 – Basse H.PMP CD 1 CL 007 : DEUX CHANSONS DE MELPOMÈNE – TROIS CHANSONS – QUATRE CHANTS – BERCEUSE DE GALIANE – COMPLAINTE DE FLORINDE – DEUX MÉLODIES : Le Jardin du Ciel.MARCO POLO 8.ADES 13. Fingerhut . Kent Nagano VIRGIN CLASSICS VC 7592362 – Baryton O.MUSIQUE INSTRUMENTALE – Harpe Lily Laskine . Van Dam. Chanson – LA VERDURE DORÉE – Trois Airs extraits du ROI d'YVETOT – CHANSON DU RIEN. D. C.EMI CIM 7634162 – Basse F. Kiichli. Orchestra.223287 CHANSONS DE DON QUICHOTTE : – Baryton J.KOCH LC 6644 – Cincinnati Pops Orchestra. Kahn . Piano P. Dolorian. Hickox . Ibert . Van Dam. Adriano .223409 – Harpe Ernestine Stoop .MAGUELONE MAG 111120 DISQUES COMPACTS (CD) Œuvres éditées chez d'Autres Éditeurs ŒUVRES SYMPHONIQUES LES AMOURS DE JUPITER : – Orchestre de l'Opéra de Paris.MARCO POLO 8. Schieke . Lawrence . Adriano .BERLIN CLASSICS 92542 BC ROMANCE DE FORTUNIO : – A.OLYMPIA OCD 468 TOCCATA SUR LE NOM D'ALBERT ROUSSEL : – Piano M. Orchestre de l'Opéra de Lyon. OLYMPIA OCD 469 L'ESPIÈGLE DU VILLAGE DE LILLIPUT : – Piano B. Audin .223409 PASTORALE (pour Quatre Pipeaux) : – E. A. Y. Dir. Dir. C.W. S. Marinissen. Piano Josette Morata .REM 311146 XCD – Trio Avena . Dir. Yutaka Sado . P.ADES 13. Piano S.223409 39 . J.554222 LA LICORNE / THE TRIUMPH OF CHASTITY : – Moscow Symph. Dir.ŒUVRES SYMPHONIQUES – Ulster Orchestra. Dir. Dir. Dir.288-2 – Orchestre de Chambre J. Gaasterland.MUSIC & ARTS CD-649 – The Manhattan Chamber Orchestra.ARION ARN 68117 – Harmonie Ensemble New-York.RCA 74321 690852 MUSIQUE INSTRUMENTALE CARIGNANE : – Basson Pascal Gallois. Orchestra. Adriano .P.MARCO POLO 8 223287 SUITE SYMPHONIQUE « PARIS » : – Ensemble instrumental J. R.DECCA 440332-2 TROPISMES POUR DES AMOURS IMAGINAIRES : – Orchestre National ORTF.SONY CLASSIC SBK 62644 – Dallas Symphony Orchestra.OLYMPIA OCD 468 PETITE SUITE EN 15 IMAGES : – Piano Hae-won Chang . Audoli . Dir.REM 311146 XCD – Basson M. Dir.223854 MACBETH : – Slovak Radio Symph. Basson) : – Quintette à vent de Paris .A. Piano H.ASV CD DCA 517 WP – Boston Pops Orchestra.IMP Masters MCD 38 – OLYMPIA OCD 468 – Trio de Poche .DUTTON DUT CDSJB 1002 – Netherlands Chamber Orchestra. Deutsch . Martin-in-the-Fields. Dir.REM 31327 XCD – Chicago Chamber Musicians .ETCETERA RECORDS BV ETC 1061 – Piano D.NEWPORT CLASSIC NPD 85598 – Orchestre des Concerts Lamoureux. Audoli.ALBANY RECORDS TROY 145 – A. R. Meyer.NEWPORT CLASSIC NPD 85531 – Royal Philharmonie Orchestra.EMI CD TELDEC 8. Pameijer .L. Dir. Richman .MARCO POLO 8. R. Petit . Dutoit . Ormandy . Paavo Jarvi . Dir.CAMERATA 32CM66 – Basson P.BIS CD-630 – Philadelphia Orchestra. Dir. Adriano . Fiedler . S. P. Clark . Schmidt .CEDILLE CDR 90000 040 – F.NAXOS 8. Entremont .VANGUARD CLASSICS 99083 – Manhattan Chamber Orchestra. Meyer. P. Barbirolli . N. Dir. Clark .43685 – Basson M.MARCO POLO 8. Marriner . Lawrence.MARCO POLO 8.A.ARCOBALENO SBCD 2500 – London Wind Trio .CHANDOS CHAN 9023 – Academy of St. Mata . PRODUCT. P.RCA VICTOR 09026 61429 2 – Tapiola Sinfonietta.181 – Hailé Orchestra. Clarinette. Freeman . Dir. Dir. Blumenthal . Martinon . Orchestra de Bratislava. Tortelier .MASTERSOUND DFCD1-015 – Orchestre Symphonique de Montréal. Grotenhuis . Engel .W.EMI CDM 7 64276-2 MUSIQUE DE CHAMBRE CINQ PIÈCES EN TRIO (Hautbois. E. Dir. Toukovic. Kahn.A. J.RENE-GAILL Y INTERN. E. J.DORIAN 90. G. Piano K. Lerner . RGIP CD 87008 – Piano Hae-won Chang . Toukovic. Dir. Schecter. E. ALPHONSE LEDUC À Paris depuis 1841 S.R.A. B 572056 695 Tél.S.L. MA 02356 U. Essex EN9 1ES GRANDE-BRETAGNE Tél. rue Saint-Honoré – 75040 PARIS CEDEX 01 C.C. +1 508 238 81 18 – Fax : +1 508 238 2571 www.uk En vente chez : On sale : Erhältlich bei : MAI 2010 Couverture : Archives A. 140 Main street NORTH EASTON. +44 1992 703110 – Fax : +44 1992 703189 e-mail : [email protected] Leduc. 1198 PARIS – R.fr Pour les Etats-Unis ALPHONSE LEDUC – ROBERT KING.com – e-mail : [email protected] La PHOTOCOPIE même partielle des ouvrages est INTERDITE (Loi du 11 mars 1957) Constituerait Contrefaçon (Code pénal. au Capital de 297 000 €uros 175.com Pour la Grande-Bretagne UNITED MUSIC PUBLISHERS Ltd 33 Lea Road Waltham Abbey.alphonseleduc.A. Tél. Inc.com – e-mail : [email protected] 425) .C.P. Art.rkingmusic.co. 01 42 96 89 11 – Fax : 01 42 86 02 83 www.
Copyright © 2022 DOKUMEN.SITE Inc.